- PUBLICITÉ -
Les Nordiques gagnent encore

(Photo Yves Déry)

Les Nordiques gagnent encore

Football collégial AA

L’équipe de football des Nordiques du collège Lionel-Groulx a remporté sa deuxième victoire de la saison en autant de matchs, alors qu’elle a disposé des Voltigeurs du cégep de Drummondville par la marque de 29-13, lors d’une rencontre disputée dimanche dernier, dans la région du Centre-du-Québec.

L’écart des points aurait pu être encore plus dévastateur, puisque les Nordiques ont fait preuve d’indiscipline en se voyant refuser trois touchés additionnels en raison de pénalités coûteuses lors de l’exécution des jeux.

S’il y a un élément qui chicote l’entraîneur-chef Éric Marier, ce sont les nombreuses pénalités écopées par les Nordiques. Après 105 verges la semaine dernière, ils ont écopé 150 verges de pénalités contre les Voltigeurs.
«Je suis content de notre victoire, mais très insatisfait de nos nombreuses verges de pénalités. Nous avons laissé tomber 21 points sur le tableau. Il faut à tout prix régler ce problème parce que ça va nous rattraper à un moment donné. Il y en a qui vont courir plus que d’autres durant nos pratiques de cette semaine», a promis Éric Marier, après la rencontre.

Toujours est-il que l’attaque excelle. Dès le premier quart de la rencontre, les Nordiques ont marqué un touché par l’entremise du porteur de ballon Stan Marino, qui a réalisé une course de sept verges. Julien Grenier a également botté un placement bon pour trois autres points. C’était 10-0 en faveur des Nordiques après la première demie.

Dans le troisième quart, les Voltigeurs ont réussi à pénétrer la zone de but adverse, mais la défensive des Nordiques a bloqué le botté de converti. La marque était donc de 10-6 avant que l’attaque de Lionel-Groulx ne prenne définitivement les choses en main.

Jérémie Staines a capté une longue passe et couru sur une distance de 70 verges pour augmenter l’avance des siens. Puis Frédéric Rochon, au début du quatrième quart, a porté le ballon jusque dans la zone de but adverse pour porter le pointage à 24-6. Pendant que les Voltigeurs ont répliqué avec un autre majeur, les Nordiques ont complété le tableau avec un touché de sûreté et un placement.

Les deux quarts-arrières, Simon Faudel et François Raymond, ont travaillé à parts égales. Ils ont complété 18 de leurs 25 passes pour des gains aériens de 298 verges. Si l’attaque fait des étincelles, la défensive fait également de l’excellent boulot. Elle a enregistré quatre interceptions et quatre sacs du quart. Pourtant, elle déplorait l’absence de ses deux piliers comme demi de coin, soit Samuel Juneau et Nicolas Paquin, tous deux blessés lors du premier match. Ils ont adéquatement été relevés par les recrues Jean-Samuel Dubreuil et Robin Bigras.

Ces deux derniers ont d’ailleurs réalisé une interception chacun. Les deux autres interceptions ont été l’œuvre de Samuel Bibeau et de Mathieu Trudeau. Parlant de Trudeau, il a encore été le meilleur des siens en défensive. Après avoir été nommé le joueur défensif de la première semaine par la ligue après le premier match, Mathieu a accompli, contre Drummondville, six plaqués solos, six plaqués assistés, un sac du quart, un autre plaqué sur le porteur de ballon pour une perte de terrain et une interception.

Le prochain match des Nordiques aura lieu dimanche prochain à Valleyfield, contre le Noir et Or.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top