- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Les Nordiques en voie de participer aux séries

Hockey féminin

Décidément, les Nordiques du collège Lionel-Groulx connaissent une saison en dents de scie, dans la Ligue de hockey féminin Collégial AA du Québec. Après une période prospère, les défaites ont recommencé à s’accumuler.

Néanmoins, la troupe de Daniel Laviolette devrait être des prochaines séries éliminatoires. En effet, seule la dernière équipe au classement final ne participe pas aux séries. Or, les Nordiques étaient huitièmes sur neuf, avec trois points d’avance sur le cégep de Lévis-Lauzon, au moment d’écrire ces lignes, et il ne reste plus que deux parties à jouer aux deux équipes.

Les Nordiques termineront d’ailleurs leur calendrier régulier à domicile, ce dimanche, alors qu’elles recevront la visite du cégep de Limoilou, dès 15 h 20, à l’aréna de Sainte-Thérèse.

Objectif: la Coupe Dodge

Si elles prennent part aux séries, les protégées de Daniel Laviolette disputeront un tournoi à la ronde avec trois autres équipes de la ligue, soit les détentrices des première, quatrième et cinquième positions, si elles terminent huitièmes, ou celles des deuxième, troisième et sixième rangs, si elles parvenaient à devancer les représentantes du Cégep Saint-Laurent, au septième échelon du classement.
«Notre objectif est de prendre part à la Coupe Dodge (en avril au Lac Saint-Louis). Pour ce faire, nous devrons terminer parmi les deux premières sur quatre équipes, lors du tournoi à la ronde», explique M. Laviolette qui croit fermement que cet objectif est réalisable. «À l’exception du collège Dawson, qui est dans une classe à part, nous pouvons battre toutes les équipes de cette ligue», ajoute-t-il à ce propos.

Que Kate et Myriam se lèvent!

Pour Daniel Laviolette, tout est d’autant possible du fait que deux de ses leaders jouent de l’excellent hockey dernièrement. La vétérante gardienne de but, Katelyn Taillon, figure sans aucun doute parmi les meilleures cerbères du circuit, comme en fait foi la superbe performance qu’elle a offerte lors des concours d’habiletés tenus dans le cadre de la récente partie des étoiles, évènement auquel elle a participé, en compagnie de ses coéquipières Stéphanie Sénécal et Claudia Daigneault. Taillon a pris le deuxième rang à l’issue de ce concours.

De plus, la meneuse en attaque, Myriam Généreux, est méconnaissable à la suite d’un voyage au Costa Rica. «Depuis qu’elle est revenue de là-bas, elle a beaucoup gagné en maturité et ça se transpose dans son jeu sur la patinoire», soutient M. Laviolette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top