- PUBLICITÉ -
Les Nordiques en arrachent une à Sherbrooke

(Photo Yves Déry)

Les Nordiques en arrachent une à Sherbrooke

Volleyball AAA

Avec un camion en panne, la journée des Nordiques, qui prenaient la route en direction de Sherbrooke, ne commençait pas du bon pied et les aventures n’allaient pas s’arrêter là, heureusement, puisqu’elles ont réussi à se sauver avec une victoire en cinq set.

L’équipe de volleyball dirigée par Danyk Sauro a perdu le premier set 23-25, avant de remporter les deux suivants, 25-16 et 25-22. Les filles n’ont pas été en mesure de fermer les livres en s’inclinant 23-25, à la quatrième manche. Elles ont finalement disposé des Sherbrookoises au set ultime, par le pointage de 16-14.

C’est sans les services de leur passeuse numéro 1, Stéfanie Latreille-Banville, que les Térésiennes ont entrepris la rencontre. La capitaine passait des examens à Bishop, pour les Universités américaines.
«C’était prévu depuis longtemps. On savait que Stéfanie arriverait pendant la période d’échauffement, a lancé Sauro. Cela dit, même si la première manche nous a échappé, c’est probablement là que nous avons le mieux joué.»

Au quatrième set, alors que tout allait pour le mieux, Claudia Murray, qui évolue à la position de technique, s’est tournée la cheville et n’est pas revenue dans le match. Le hic, c’est que Annie-Claude Pellerin, qui la remplace habituellement, n’était pas disponible puisqu’elle avait omis d’apporter son chandail de match.

C’est donc Dominique Balthazar qui a pris la relève. «Tout nous est arrivé dans ce match. Heureusement, nous avons quand même savouré la victoire», se réjouit Sauro.

Sophie Dallaire, le mur de Beauce, a été la plus efficace en récoltant 14 points, sept attaques marquantes, six contres et un as. Stéphanie Alexandre a complété la rencontre avec 12 attaques marquantes, alors que Geneviève Plante en réussissait 20. Avant de se blesser, Claudia Murray en avait obtenu sept.
«Malgré 20 attaques marquantes, c’est un de ses pires matchs de la saison, a lancé l’entraîneur. Elle a donné beaucoup de points et elle a eu une journée difficile en réception.»

Maintenant Québec

C’est le samedi 31 janvier que la troupe de Sauro recevra les Élans de FX Garneau. Il s’agira du deuxième duel de la saison entre les deux équipes qui se retrouvent au sommet du classement général. Garneau n’a toujours pas subi la défaite.
«Nous ne sommes définitivement pas la même équipe que lors du premier match que nous avons joué contre elles, ajoute Sauro. Ce que nous voulons, c’est voir la progression de notre équipe par rapport à elles. Si on les bat, tant mieux, mais c’est surtout au championnat provincial qu’on veut l’emporter.»

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top