- PUBLICITÉ -
Les Nordiques doivent se ressaisir

(Photo Yves Déry)

Les Nordiques doivent se ressaisir

Hockey collégial masculin

L’entraîneur de l’équipe masculine de hockey, Benoit Bohémier, ne le cache pas, la fiche d’une victoire et quatre défaites des Nordiques, depuis le début de la saison, est loin de satisfaire les attentes.

 

Après cinq matchs joués, ils ferment le classement général. «C’est sûr que nous sommes tous déçus, indique Bohémier. Il faut remettre les gars en confiance et il faut travailler plus fort.»

Les hockeyeurs n’ont pas amélioré leur cas, samedi dernier, s’inclinant par la marque de 8-3 face aux Lions de Saint-Lawrence, dans une rencontre présentée au Collège Lionel-Groulx. « Je crois tout de même que nous avons connu notre meilleur départ de la saison», estime l’entraîneur, et avec raison puisque la formation térésienne menait 2-0 après les 16 premières minutes de jeu. «Tout s’est effondré en quatre minutes puisque nous avons fini la première période en tirant de l’arrière 3-2», résume Bohémier.

Toujours confiants en revenant sur la glace en deuxième période, les Nordiques se sont fait rapidement déjouer, deux fois plutôt qu’une, au cours des trois premières minutes, ce qui portait le compte à 5-2. « Qu’est-ce qui s’est passé dans ces sept minutes? s’interroge Bohémier. Je crois qu’après les 15 premières minutes, les gars pensaient que ça allait être facile et ont moins bien fait dans notre zone. Et finalement, en milieu de deuxième période, nous n’étions plus dans le match du tout.

On ne peut pas se permettre d’accorder 5 à 6 buts par rencontre, poursuit-il, et en ce moment, nos gardiens ne nous permettent pas de gagner des matchs. Il faut être plus compétitifs.»

La seule victoire des Nordiques cette saison remonte au 18 septembre, lorsqu’ils avaient gagné en fusillade par le pointage de 7-6, contre Alma. «J’ai aimé la force de caractère des gars au cours de ce match, de dire Bohémier. Nous perdions 6-4, alors qu’il restait deux minutes au match, mais nous sommes parvenus à créer l’égalité avec 30 secondes à faire et finalement l’emporter en fusillade.»

L’entraînement pour rallier les troupes

Comme il n’yavait qu’une rencontre au programme, le week-end dernier, Bohémier et son équipe d’entraîneurs avaient prévu un entraînement tôt dimanche matin. «Il fallait tout de suite faire face au problème tout le monde ensemble. Il y a beaucoup de positif qui est sorti de cet entraînement et de notre réunion », se réjouit l’entraîneur-chef.

Le dirigeant des Nordiques a également appelé ses joueurs à avoir une meilleure attitude de travail, et croit qu’il a été entendu. «Nous avons aussi eu une bonne pratique mardi et nous sommes contents des gars, même s’il ne faut pas se satisfaire juste de ça», dit-il.

La saison s’échelonnant jusqu’au mois de mars, il ne faut pas voir tout en noir, rappelle-t-il : «Ça ne donne rien de voir trop loin. Nous allons y aller un match à la fois et nous donner de petits objectifs, tels que le nombre de lancers ou bien le nombre de tirs bloqués en se sacrifiant pour l’équipe.»

La première rencontre de la fin de semaine les opposait aux représentants du Collège Laflèche, vendredi soir. Les joueurs du Collège d’Harrington seront les visiteurs des Nordiques samedi. «Nous serons prêts à les accueillir», conclut Bohémier.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top