- PUBLICITÉ -
Les Nordiques devront oublier leur saison parfaite

(Photo Yves Déry)

Les Nordiques devront oublier leur saison parfaite

Football collégial

L’équipe de football du collège Lionel-Groulx a perdu son premier match de saison régulière en 16 rencontres, dimanche, baissant pavillon par la marque de 18-14 devant les représentants du Cégep de Drummondville, sur leur terrain.

 

Les deux équipes ont réussi deux majeurs chacune, mais les locaux ont réussi deux simples alors que les Nordiques leur ont consenti un touché de sûreté.

- Publicité -

Sans ce touché de sûreté, les hommes d’Éric Marier auraient pu se sauver avec la victoire puisqu’ils ont complété leur dernière poussée offensive à la ligne de 15, mais comme un placement n’était pas suffisant pour l’emporter ou égaler la rencontre, ils ont dû tenter le touché.

«C’est une défaite qui arrive au bon moment, a indiqué Marier. Ce n’est pas en séries, on est toujours en vie et ça arrive tout juste avant les éliminatoires, ce qui peut être une petite claque au visage pour nous réveiller.»

«On a beau répéter qu’il faut continuer de travailler fort dans les entraînements, mais quand tu gagnes continuellement, c’est plus difficile d’en démontrer la nécessité, a-t-il poursuivi. C’est une défaite qui va nous permettre de nous retrousser les manches.»

Le film du match

Aucun point n’a été réussi au premier quart, mais Durmmondville a réussi un simple pour commencer le deuxième quart. Le quart arrière Simon Faudel a réussi un majeur avec une course de 7-1, grâce à une course de 53 verges.

La réplique n’a pas tardé puisque la formation receveuse a marqué avec une course. La première demie s’est donc terminée par la marque de 8-7 pour Drummondville, mais les Nordiques sont passés bien près de traverser la ligne des buts.

Alors qu’ils étaient installés à la ligne d’une verge, le ballon a été échappé lors de la remise au jeu, ce qui a mis un terme à la demie puisqu’il n’y avait plus de temps au tableau.

Au début du troisième quart, un simple et un touché de sûreté a permis aux locaux d’accentuer leur avance à 11-7.

Faudel a rejoint Christian Turenne pour lancer les Nordiques en avance, sur une passe de 45 verges.

Alors qu’il ne restait que 42 secondes au cadran, Drummondville a réussi une passe de touché pour prendre les devants 18-14 et ainsi mettre un terme à la séquence victorieuse des Nordiques.

Bigras continue d’intercepter

Le demi-défensif Robin Bigras a ajouté deux autres interceptions à sa fiche, lui qui domine le circuit avec sept interceptions. L’unité défensive a réussi quatre sacs du quart, dont un par Olivier Daoust-Pichette, ce qui lui en fait 17 pour la saison. Voilà qui égale la marque de tous les temps au niveau collégial, toutes catégories confondues.

En offensive, Faudel a complété 20 de ses 35 passes pour 317 verges de gain. Anthony Juteau a porté le ballon pour 80 verges, alors que les receveurs Jérémie Staines-Provencher et Christian Turenne ont capté des passes pour plus de 100 verges de gain.

Leur sort entre les mains

Avec un match à jouer, les Nordiques doivent l’emporter pour s’assurer de jouer tous les matchs des séries à domicile, à moins que les Phénix d’André-Grasset, qui ont la même fiche que les Nordiques, s’inclinent.

Ils recevront les représentants de l’Outaouais, samedi, au parc Ducharme, pour leur dernier match de la saison régulière. «Nous n’avons pas le choix de rebondir, si on veut finir au premier rang», a indiqué Marier.

Champions en titre de la saison 2009 de la section Sud-Ouest, les Nordiques espèrent conserver la bannière en 2010.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top