- PUBLICITÉ -
Les Nordiques commencent avec deux victoires

SourceURL:file://localhost/Users/m_brunelle/Desktop/MBvolleyball%20coll%C3%A9gial%20-C.doc

Les Nordiques commencent avec deux victoires

Volleyball collégial

L’équipe féminine de volleyball division 1 du collège Lionel-Groulx compte huit recrues dans son alignement, mais elle a tout de même trouvé le moyen de remporter ses deux premiers matchs de la saison.

Le premier duel a été plus ardu que prévu, alors que les ouailles de Danyk Sauro l’ont emporté en cinq manches (22-25, 25-13, 19-25, 25-20 et 15-12) contre les représentantes de l’Outaouais. «Ce n’était pas du grand volleyball, a admis Sauro. On va mettre ça sur le dos de la nervosité, surtout pour le premier set.»

Les vétéranes de l’équipe ont pris les choses en main en offensive, histoire de donner un coup de main à leur passeuse recrue, Lara Gagnon. Annie Boyer a réussi 13 attaques marquantes tandis que Catherine Deslauriers en obtenait 11. Même si elle n’est pas à 100 %, Catherine Larose a envoyé 9 ballons dans le plancher.

Au service, Lara Gagnon s’est signalée avec quatre as, tout comme Érielle David qui a mystifié ses adversaires avec ses services. «Érielle n’est pas partante, mais elle embarque régulièrement sur le terrain pour remplacer une joueuse au service et elle s’est très bien acquittée de cette tâche. Elle a même mis un terme à la rencontre avec un as», de poursuivre Sauro.

Pour l’entraîneur, la chose la plus positive qu’il ait vue de ses protégées, au cours de cette rencontre, c’est le calme dont elles ont fait preuve, même si elles tiraient de l’arrière 2-1 après trois manches.

Victoire en Abitibi

Les Nordiques ont poursuivi leur route jusqu’en Abitibi pour aller se mesurer aux Astrelles du Cégep de l’Abitibi. Les Térésiennes se sont imposées en trois manches de 25-22, 25-16 et 25-18.

«Nous avons joué un meilleur match, a indiqué Sauro. Nous avons été plus stables et n’avons pas commis beaucoup d’erreurs en réception. De plus, nos adversaires ont raté quelques services.»

En attaque, Catherine Deslauriers et Annie Boyer ont été les plus prolifiques avec neuf attaques marquantes chacune. «Lara (Gagnon) a connu un meilleur match à la passe, analyse Sauro. Elle a fait de meilleurs choix de jeu.»

Catherine Larose n’a pas été sur le terrain tout au long du match afin de récupérer un peu, mais elle a malgré tout enregistré sept attaques marquantes.

Un premier match à domicile

Vendredi, les Nordiques rendaient visite aux Diablos de Trois-Rivières et c’est ce dimanche, à 14 h, qu’elles ouvriront leur saison locale dans un gymnase fraîchement repeint, en recevant les Élans de FX Garneau.

Sauro voit trois équipes se battre pour le premier rang, soit FX Garneau, Édouard-Montpetit et Sherbrooke, tandis qu’il voit bien ses Nordiques terminer au quatrième rang malgré leur jeunesse.

«Il y a une belle parité dans la ligue; il n’y a plus personne qui peut dire: peu importe qui je mets sur le terrain, je vais l’emporter une main dans le dos. Les formations habituellement plus faibles se sont améliorées», a expliqué Sauro.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top