- PUBLICITÉ -
Les Nordiques au pied du podium

Les Nordiques sont revenus bredouilles du week‑end comprenant les équipes du carré d’as de la division 1 de la Ligue de soccer collégial.

Les Nordiques au pied du podium

Soccer collégial

L’équipe masculine de soccer du collège Lionel-Groulx n’a pas été en mesure de grimper sur le podium, le week‑end dernier, alors qu’elle faisait partie du carré d’as.

Les demi-finales ont été présentées samedi, au complexe sportif Claude-Robillard, alors que les matchs pour la médaille d’or et la médaille de bronze se déroulaient le dimanche.

Samedi, les hommes d’Armando Melo auraient sans doute préféré demeurer chez eux, alors que par un temps maussade, ils ont subi une véritable raclée en s’inclinant 8‑2 contre les Élans de FX Garneau.

Vincent Fortin et Mathieu Harcc-Boutin ont fait bouger les cordages, alors que du côté des Élans, Yoann Fellrath en a marqué trois à lui seul, les cinq autres ayant été réussis par des marqueurs différents.

Avant même le départ de l’équipe de Sainte-Thérèse, les distractions ont pris le dessus sur les Nordiques. Ils ont quitté Sainte-Thérèse avec 20 minutes de retard, en raison du retard d’un joueur.

«Cette situation a chamboulé tout notre horaire et a écourté notre préparation, puisque nous n’avons eu que 18 minutes d’échauffement. C’est une situation inacceptable pour un match de cette importance», a mentionné Armando Melo.

Le gardien Alexandre Dubois a également connu des ennuis, alors qu’il a cédé à six reprises au cours des 45 premières minutes, avant d’être retiré du match. «Il n’était pas dans son élément, a avoué Melo. Il s’est même excusé auprès de ses coéquipiers.»

Un match différent dimanche

Dimanche, ils avaient rendez-vous avec la dangereuse formation du Collège Champlain-St‑Lambert (7‑0‑3) qui a été surprise la veille par le Collège Dawson (3‑3‑4), qui avait conclu la saison au sixième rang, soit le dernier donnant accès aux séries éliminatoires.

Dawson a par la suite remporté les grands honneurs en disposant des Élans par la marque de 2‑1, en prolongation.

De leur côté, les Nordiques, contrairement à la veille, ont chèrement vendu leur peau en amenant Champlain-St‑Lambert en prolongation, pour finalement baisser pavillon par le pointage de 2‑1.

Si Dubois a été chancelant, en demi-finale il s’est drôlement bien repris pour le match de la médaille de bronze, si bien qu’il a été choisi gardien par excellence du Championnat québécois.

Champlain-St‑Lambert a pris les devants tôt en début de rencontre, mais Mathieu Harcc-Boutin a égalé la marque avant la mi‑temps.

Alexis Saint-Hilaire a été muté à l’attaque pour donner plus d’explosion aux Nordiques, en deuxième demie. Le changement a porté ses fruits puisqu’il s’est échappé et que le dernier défenseur a dû prendre un carton rouge pour sauver la mise.

«Nous avons eu quelques chances par la suite, mais nous n’avons pas été capables de capitaliser, a continué Melo. Dubois a réalisé un gros arrêt à la fin du 90 minutes et nous nous sommes rendus en prolongation.»

Voyant le brio de Dubois, qui a encore été solide à deux reprises devant le filet, en prolongation, les Nordiques espéraient se rendre aux tirs de barrage, mais leurs adversaires ont profité d’un coup de pied de coin, avec quatre minutes à faire, pour prendre les devants et les conserver pour mettre la main sur la médaille de bronze.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top