- PUBLICITÉ -
Les Nordiques amorcent le dernier droit de la session

SourceURL:file://localhost/Users/m_brunelle/Desktop/JFMbasket%20f%C3%A9minin%2024-11%20-C.doc

Les Nordiques amorcent le dernier droit de la session

Basketball collégial féminin

La fin de session approche à grands pas pour les Nordiques du collège Lionel-Groulx. Avec une excellente fiche de cinq victoires et une défaite, avant le match de mercredi contre Bois-de-Boulogne, les filles de l'entraîneur Paul Savoie se rendront jouer deux rencontres en Abitibi-Témiscamingue, samedi et dimanche.

Elles prendront ensuite congé jusqu’au 1er février 2013, moment où elles entreprendront la session d’hiver et les sept derniers matchs du calendrier.

L’équipe avait amorcé sa saison sur les chapeaux de roues, avec trois victoires convaincantes face aux collèges Héritage, de Maisonneuve et Marianopolis. Malgré cet excellent départ, l’équipe et son entraîneur, Raphaël Frech, ont décidé de mettre fin à leur association, après seulement trois matchs.

Pour lui succéder, les Nordiques ont rapatrié celui à qui Frech avait lui-même succédé, Paul Savoie. La retraite aura donc été de courte durée pour Savoie, lui qui avait tiré sa révérence le printemps dernier, après 10 saisons comme entraîneur des équipes masculine et féminine du collège Lionel-Groulx.

Savoie a subi la défaite face à Ahuntsic, à son premier match, lors de son retour comme entraîneur. Mais il a ensuite mené les filles à d’écrasantes victoires de 75-19 et 75-23, contre Valleyfield et Marie-Victorin.

«Valleyfield et Marie-Victorin sont des équipes de bas de classement, mais nous avons joué de très bons matchs contre eux», a précisé Paul Savoie. Face au collège Marie-Victorin, dimanche dernier, son équipe s’est concentrée sur la défensive en début de rencontre, avant d’exploser pour 51 points en deuxième demie. Valérie Moreau, Chloé Morris et Laurence Pleau ont mené l’attaque des Nordiques, récoltant à elles trois 60 des 75 points de l’équipe durant ce match. «Valérie Moreau est probablement la meilleure meneuse de jeu de la ligue, dixit son entraîneur. Notre équipe est petite, mais elle est rapide. C’est ce qui fait notre force.»

Les Nordiques se rendront en Abitibi-Témiscamingue, cette fin de semaine, avec pour objectif de remporter un des deux matchs face aux Astrelles. En atteignant cet objectif, Lionel-Groulx infligerait une première défaite cette saison à leurs rivales témiscabitibiennes.

Remporter les deux rencontres et ainsi prendre la tête du classement de la Section B? Paul Savoie n’ose pas trop y penser: «Non seulement il s’agit de la seule équipe encore invaincue cette saison, mais il est très difficile, en raison de la fatigue causée par le long voyage en autobus, de remporter deux matchs en Abitibi-Témiscamingue.»

L’entraîneur espère cependant maintenir son équipe dans le peloton des deux équipes de tête au classement, ce qui assurerait la participation des Nordiques aux finales régionales.

Victoire serrée de l’équipe masculine

Du côté de l’équipe masculine, celle-ci se trouve également en deuxième place du classement, à égalité avec les collèges de Maisonneuve et de L’Assomption. Dimanche, c’est justement le Collège de L’Assomption que les Nordiques ont vaincu, par la marque de 73-66. Médéric Cousineau-Trépanier et Amir Serrar ont été les meilleurs pour Lionel-Groulx, inscrivant 14 points chacun.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top