- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Les Laurentides accèdent à la division 1

Tournoi des sélections régionales

Le 10e Tournoi des sélections régionales, disputé à Granby, du 3 au 9 août derniers, a permis aux joueurs des Laurentides de se hisser en division 1 grâce à deux victoires.

Les 18 régions du Québec étaient réparties en trois divisions selon leurs performances du Tournoi des sélections régionales 2008.

Cet évènement, qui alterne avec les Jeux du Québec, constitue le premier échelon vers les programmes élites de la Fédération de soccer du Québec. Il a comme objectif la détection des joueurs formant les équipes du Québec qui participeront aux Championnats des étoiles du Canada 2010.

L’équipe masculine des Laurentides évoluait en division 2 depuis 2001. Leur objectif était donc de se hisser en division 1. Pour cela, il fallait qu’ils terminent premiers de leur groupe qui comprenait Chaudière-Appalaches et Outaouais.

La formation de Matthew Bleeker et Lyne Beauregard a ainsi remporté le premier match contre l’Outaouais, 2 à 0. Au cours de ce match, les Laurentides ont perdu leur gardien, David Potvin, le meilleur du Québec selon le directeur technique Armando Melo. Blessé, il a dû laisser sa place à Antoine Bernard. Celui-ci a bien répondu à la pression au cours du tournoi, même si, du haut de ses 6,1 pieds, il n’est pas en plein contrôle.
«Nous avons instauré une manière de jouer qui est identifiée à notre région. Nous jouons le ballon. C’est notre marque de commerce. On effectue des passes. On reste en possession du ballon. C’est très difficile pour ces jeunes de 13 ans», indique Armando Melo. Il souligne que plusieurs ont qualifié l’équipe de la plus belle à voir jouer, du tournoi.

Pour avoir le dessus sur ce style de jeu, Chaudière-Appalaches ont joué de façon plus physique. Laurentides se sont donc inclinés 2 à 1. Bourassa a «joué la trappe», réalisant un mur devant la défense. «Après 60 minutes de jeu, nous avions été en possession du ballon 80 % du temps, mais nous ne sommes pas arrivés à marquer», soutient-il. Les Laurentides ont dominé le jeu, mais ont perdu le match 1 à 0, pour remporter l’argent.

Malgré ses deux défaites, l’objectif était encore atteignable. Le match de barrage les opposait à la formation de Lanaudière, qu’ils ont battue 2 à 0. «Hugo Fortin Lussier a réalisé un travail exceptionnel avec la maturité d’un gars de 30 ans. Genaro Silvan a marqué le premier but, le plus beau du tournoi. Il a effectué un geste technique de haut niveau et un tir parfait», décrit Melo.

Les filles des Laurentides

L’équipe féminine des Laurentides voulait conserver sa place en division 1. «Nous savions que ça serait difficile d’accéder à la ronde des médailles, Rive-Sud et Québec ayant des sélections extraordinaires», indique-t-il.

Rive-Sud a dominé complètement l’équipe de David Pilon et Lora Lehr dans un gain de 3 à 0. Le deuxième match, contre Québec, s’est terminé sans points. Les Laurentides ont terminé au cinquième rang en remportant 2 à 1 contre Richelieu-Yamaska. L’attaquante et capitaine Kateri Rivard a réalisé une passe qui a permis à Jade Parent de marquer le but de sécurité. Enfin, la formation laurentienne a gagné 3 à 1 contre Montréal.
«Le succès de nos sélections est le fruit du bon travail fait dans les clubs de l’ARS Laurentides, la priorité étant le travail technique», conclut Melo soulignant le travail de l’entraîneur des gardiens de but, Raphael B. Vaillancourt et de la coordonnatrice des équipes, Diane Beauregard.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top