- PUBLICITÉ -
Les gars passent

Mathieu Harcc-Boutin a marqué le premier but des Nordiques

Les gars passent, les filles trépassent

Quart de finale, soccer collégial

Les équipes de soccer division 1 du collège Lionel-Groulx (garçons et filles) disputaient, mardi soir, leur match de quart de finale. Si les deux rencontres opposaient les Nordiques au Cégep de Sainte‑Foy, seuls les gars ont accédé au carré d’as.

En raison des classements en saison régulière, les gars étaient à Sainte-Thérèse, tandis que les filles ont dû faire un voyage à Québec.

Sur le terrain du collège Lionel-Groulx, les protégés d’Armando Melo ont imposé leur style dès le début de la rencontre, et c’est avec le troisième tir au but, à la septième minute, que Mathieu Harcc-Boutin a fait bouger les cordages et donné les devants aux Nordiques.

Tout juste avant, Anthony Sfeir s’était vu décerner un carton jaune, offrant un coup franc aux Fidéens. Mathieu Lacoste a fait le mur et a bloqué le tir à bout portant, propulsant ainsi le ballon en zone de Sainte‑Foy, ce qui a mené au but Harcc‑Boutin.

Les Nordiques ont obtenu les meilleures chances de marquer pour le reste de la demie, mais quand les visiteurs réussissaient à se rendre au filet, Alexandre Dubois se dressait tel un mur devant son filet.

Le brio de Dubois a continué au début de la deuxième demie, alors que les visiteurs ont entamé les 45 dernières minutes de jeu en force.

Les comédiens ont la cote

Les joueurs de soccer ont ensuite laissé la place à des comédiens, puisque les blessures simulées et les plongeons se sont multipliés, mais difficile de leur en vouloir parce que l’arbitre mordait presque chaque fois.

Le plus flagrant est survenu à la 52e minute, alors qu’un joueur fidéen s’est lancé au sol, alors que Sfeir ne l’avait même pas touché. Sfeir a tout de même reçu un deuxième carton jaune menant à son expulsion. Rien pour aider les Nordiques qui en avaient plein les bras, voilà qu’ils devaient se débrouiller avec un joueur en moins.

Les représentants de Sainte‑Foy ont continué à mettre de la pression, Dubois a réalisé quelques superbes arrêts, mais il n’a rien pu faire sur le tir de Malou La Clainche, qui a créé l’égalité.

Ce but semble avoir piqué au vif la troupe térésienne, qui a repris du poil de la bête, même en jouant à 10 joueurs contre 11. Deux tirs, dont un d’Alexis St‑Hilaire, ont bien failli se retrouver dans le filet, mais le gardien fidéen a sauvé les meubles. Alexandre Dubois a fait pareil devant son filet, tout juste avant la fin du temps réglementaire.

Deux 15 minutes ont donc été ajoutés et, dès les premiers instants, les Nordiques ont pris les commandes quand Gabriel Mercier a marqué sur un tir de pénalité parce qu’un joueur adverse avait touché au ballon avec sa main.

Les Térésiens ont continué d’appliquer de la pression, mais n’ont pu ajouter à leur avance. Les Fidéens ont tout de même réussi quelques percées, mais rien à faire contre Dubois, qui avait réponse à tout devant le filet des Nordiques.

Samedi, les Nordiques poursuivront leur route en séries éliminatoires, alors qu’ils se rendront au complexe sportif Claude-Robillard, à 14 h, pour affronter les Élans de FX Garneau.

Fin du parcours chez les filles

Les joueuses de Federico Angeles ont eu moins de veine à Sainte‑Foy, alors qu’elles ont baissé pavillon par la marque de 3‑1. Ève Gagnon a été la seule à toucher la cible pour les Nordiques.

Au cours de la saison régulière, Lionel-Groulx a pris le sixième rang du classement collégial division 1, tandis que leurs rivales se sont emparées de la troisième place.

Cette défaite met un terme à la saison de l’équipe féminine de soccer de division 1 du collège Lionel-Groulx.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top