- PUBLICITÉ -
Les Diabolos à l’honneur chez eux

Photo Nicolas T. Parent

Dans le cadre du Showcase TD, une mise au jeu protocolaire se tenait au centre de la deuxième glace de l’aréna municipal de Blainville, le 8 novembre dernier.

Photo Nicolas T. Parent

Des athlètes des Diabolos étaient en action, le vendredi 8 novembre, en marge de la cérémonie protocolaire du Showcase TD.

Les Diabolos à l’honneur chez eux

Showcase TD de la LHPS

L’organisation des Diabolos de l’école secondaire Lucille-Teasdale, programme appartenant à la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS), était l’hôte d’une série de matchs – un Showcase commandité par TD – mettant en lumière des étudiants athlètes des quatre coins du Québec, dont plusieurs issus de l’institution d’enseignement d’ici. Le tout se déroulait les 8 et 9 novembre dernier, à l’aréna de Blainville, alors que d’autres matchs se déroulaient à Laval et au complexe municipal de Saint-Eustache.

Les organisateurs ont profité du moment pour effectuer une mise au jeu officielle, le vendredi 8 novembre, en milieu d’après-midi. Étaient présentes, au centre de la glace, la directrice de l’école blainvilloise, Stéphanie Glaude, une représentante du commanditaire qu’est TD, Chantal Laforest, accompagnées du coordonnateur académique du programme de hockey sur glace, Martin Pouliot.

«Il s’agit d’un week-end bien rempli pour la région. Pour bien comprendre la situation, nous avons organisé un Showcase à Blainville, commandité par TD. Un autre événement du genre se tient en ce moment à Laval et est, de son côté, commandité par Trévi. Des jeunes disputent également des matchs à Saint-Eustache, au Complexe Walter-Buswell. Il s’agit de deux partenaires essentiels pour la tenue de nos activités mettant en scène la relève et la jeunesse» , lance ce dernier, à la veille de la cérémonie protocolaire et d’un match mettant en vedette l’une des formations des Diabolos.

«Nos jeunes des différentes équipes, porte-couleurs des Diabolos, disputent 28 matchs en tout, sous notre supervision, dans trois villes de la région. Une vingtaine de parties sont disputées ici, à l’aréna municipal de Blainville.»

Cette année, les Diabolos comptent sur sept troupes de différentes catégories d’âge et d’années scolaires, qui regroupent des athlètes du primaire à la dernière année du secondaire. «Le nombre a augmenté. Nous avons une formation M13, puis deux M15 de calibres différents. Nous avons maintenant un duo d’équipes au primaire, afin de répondre à une bonne demande et à un bassin intéressant. Nous comptions plus d’une centaine de jeunes présents au camp des M12, pour un seul groupe qui pouvait être composé de 17 joueurs.»

Le problème, pour certains programmes, est de répondre à la demande en ayant un endroit avec patinoire; des heures de glace disponibles pour la pratique du sport. Pour les Diabolos de l’école Lucille-Teasdale, il ne s’agit pas d’une problématique.

«Cette année, la Ville de Lorraine nous a offert des heures dans leurs installations. Nous sommes chanceux. Lorsqu’on a eu cette opportunité, d’avoir des heures de glace supplémentaires, nous avons pu construire la deuxième équipe composée de jeunes du primaire» , ajoute Martin Pouliot, impliqué dans sa passion et dans la jeunesse, également enseignant de français.

Avec la participation de tous les membres du personnel de l’école, l’implication des parents, de partenaires financiers et autres, les responsables du programme sont bien outillés, afin de poursuivre cette mission de développer de bons joueurs de hockey, la relève et l’excellence sportive, ainsi que de futurs citoyens responsables. On leur inculque des valeurs, comme la persévérance, la détermination, l’humilité et le respect. Ces jeunes appliquent les éléments de cette identité sur la glace, mais aussi en dehors, à la maison et sur les bancs d’école.

Du golf et de la musique

Cela dit, Martin Pouliot avait d’autres nouvelles importantes à partager. D’une part, il tenait à souligner l’immense succès du tournoi annuel de golf des Diabolos qui se tenait, comme l’année précédente, au club de golf Le Blainvillier.

«Ce fut fantastique, ce fut une belle journée et nous avons amassé entre 27 et 28 000 $. Tout ça est rendu possible grâce aux nombreux commanditaires, partenaires, joueurs, personnel de l’école, parents et participants. Tout le monde a mis du sien et nous avons été en mesure d’augmenter les revenus. C’est un constat extrêmement positif!»

Une nouvelle chanson thématique a été composée par un rappeur originaire de la région de l’Outaouais, Frank Bozko. Il s’agit de l’hymne officiel des Diabolos, qui saura, à l’avenir, motiver les jeunes athlètes lors de l’échauffement. «Une très bonne personne, qui a à cœur la jeunesse et le sport. Cette rencontre fut le fruit du hasard et nous sommes heureux, fiers et reconnaissants envers cet artiste très talentueux» , de conclure le coordonnateur académique.

Notons que la remise des prix Mathieu-Darche, en conclusion de la première étape scolaire, est pour bientôt. Une publication suivra dans votre section des sports prochainement. Pour suivre les Diabolos de l’école secondaire Lucille-Teasdale, de Blainville, rendez-vous sur le Facebook officiel de l’organisation, nommé «ESLT Hockey» . Il est possible d’entendre la chanson composée par Bozko, en l’honneur de votre relève habillée de noir et de blanc.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top