- PUBLICITÉ -
Les Brewers remisent leurs crampons

Jean‑Pierre Maria a réussi le dernier circuit de la saison des Brewers

Les Brewers remisent leurs crampons

Ligue de baseball senior élite du Québec

La pluie a bouleversé le calendrier des Brewers, tout au long de la saison, et le quatrième match de la série les opposant aux Castors d’Acton Vale n’a pas fait exception. Les Térésiens l’ont finalement perdu 4‑3, ce qui, du même coup, les a envoyés en vacances.

La rencontre a débuté vendredi, au parc Ducharme de Sainte-Thérèse, avant que la pluie vienne interrompre les débats. C’était 0‑0 en fin de cinquième manche, Joël Blouin avait réussi un simple et les Brewers avaient subi un retrait.

Les officiels ont dû arrêter le match parce que la pluie s’est intensifiée jusqu’à ce qu’un déluge s’ensuive. La partie a donc été suspendue pour être terminée dimanche, à Acton Vale.

Les Brewers ont tout tenté pour faire en sorte que la conclusion de cette partie se passe en sol térésien, mais les dirigeants ont opté pour qu’elle se poursuive dimanche, à Acton Vale. Advenant un gain des Brewers, les deux équipes auraient immédiatement disputé la rencontre ultime pour déterminer la formation qui allait accéder au deuxième tour.

Les joueurs des Brewers ont donc fait une heure et demie de route pour ne jouer que deux manches et demie et revenir dans les Laurentides pour remiser leur équipement en vue de la prochaine saison. «C’est décevant, mais c’est une décision compréhensible, a indiqué François-Alexandre Tambosso. Cette victoire, on l’avait, mais on a joué avec le feu et on a fini par se brûler.»

Film d’un match en deux temps

Les Brewers ont donc entrepris la deuxième partie du match avec Blouin au premier coussin. Guillaume Beaudoin a obtenu un simple, ce qui amenait Jean‑Pierre Maria au bâton avec deux hommes sur les sentiers.

Ce dernier a réussi un circuit de trois points pour lancer les Brewers en avant. «On jubilait; on venait de leur faire mal», a souligné Tambosso.

Benoît Giroux n’avait accordé que des miettes aux frappeurs des Castors, vendredi, mais il n’était pas en mesure de poursuivre son match deux jours plus tard, puisqu’il sentait des raideurs à son bras.

Tambosso a donc fait appel à François Pellerin pour compléter le travail sur la butte. Le numéro 15 a octroyé deux buts sur balles, ce qui a permis aux Castors de marquer deux points.

Les Brewers n’ont pu accentuer leur avance à leur retour au bâton en sixième, alors que les Castors ont ajouté deux points en septième manche pour acculer les Térésiens au pied du mur. Les Laurentiens n’ont pas été en mesure de créer l’égalité et ils ont dû plier bagage.

Une belle préparation pour 2014

Privé de ses deux meilleurs frappeurs, Philippe Delisle et Jonathan Valdez, pour les séries éliminatoires, et de Ludovic Fortin pour le quatrième match, Tambosso voit un avenir plus rose pour les Brewers, en 2014: «L’an prochain, Delisle et Valdez ne quitteront pas pour le collégial et nous serons sûrement plus aguerris au monticule. C’est d’ailleurs à cette position qu’on doit se renforcer parce que nous avons une belle force de frappe.»

Privés de Jean‑Philippe Lapointe, en raison d’une blessure au dos, les Brewers pourraient compter sur le retour de Lapointe, l’un des meilleurs frappeurs du circuit en 2012.

Tambosso de retour?

Joueur‑entraîneur, François-Alexandre Tambosso prendra l’hiver pour réfléchir sur son avenir avec les Brewers: «Les Brewers seront de retour et moi, j’y serai en tant que joueur. Pour ce qui est du poste d’entraîneur, je vais réfléchir à tout ça.»

Tambosso aimerait avoir un lanceur sur qui compter tout au long de la saison et veut aussi voir quelle direction prendra l’équipe au niveau de l’administration.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top