- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Les Boisbriannaises se butent au Celtix

Deuxième match nul de la saison

Les joueuses du Celtix du Haut-Richelieu avaient de quoi être satisfaites. Si elle n’a pas gagné le match, la formation n’a pas non plus essuyé de défaite contre la meilleure équipe de la Ligue de soccer élite du Québec cette année, le FC Boisbriand.

Le Rouge et Blanc a surtout occupé la zone offensive en mettant beaucoup de pression sur la gardienne adverse, mais n’a pas réussi à trouver le fond du filet plus d’une fois, lors de ce match du 10 juillet. Malgré plusieurs tirs menaçants et deux poteaux, seule Alexandra Morin-Boucher a marqué en première demie. Elle a complètement déjoué la gardienne avant de tirer dans un filet désert. Quelques minutes plus tard, une faute méritée par une Boisbriannaise a donné l’opportunité au Celtix d’égaler la marque en battant la gardienne Constance Laroche-Lefebvre.

Même si le FC Boisbriand semblait plus fort sur le terrain, l’équipe adverse ne s’est jamais avouée vaincue, bataillant pour ne pas laisser son hôte gagner facilement.

Comme l’a confirmé Sophie Drolet, entraîneure des Boisbriannaises en remplacement de François Huchette, c’est durant la deuxième partie de la deuxième demie que les filles ont réalisé qu’elles pouvaient échapper le match si elles n’y allaient pas de tous leurs efforts. «Je pense que les filles ont tenu le match un peu pour acquis. La dernière fois, elles avaient gagné 4 à 0. L’équipe adverse a également progressé au cours de la saison. Elles vont se rencontrer à la Coupe du Québec, alors le Celtix avait un message à passer», fait savoir Drolet qui était par ailleurs l’entraîneure-chef du FC Boisbriand, l’an dernier.

Elle convient que la gardienne adverse a également connu une excellente partie, gardant son équipe dans le match tout au long de la rencontre.

En deuxième demie, Nadège Akamse a mérité un carton jaune. Avec son caractère bouillant, elle a contesté la décision de l’arbitre. La capitaine Lora Amanda Lehr est venue calmer le jeu en changeant de position avec elle. Suivant une baisse de régime, Akamse a finalement été sortie du match par l’entraîneure.

«L’objectif pour les filles est de conserver la première position au classement. Pour ce match, l’idée était de garder le ballon et de faire courir les filles de l’autre équipe. Nous étions en meilleure forme physique qu’elles, alors on voulait les faire courir», mentionne Sophie Drolet. Elle convient que le résultat final de 1 à 1 cause une déception au sein de la formation. «Quand on gagne sans jouer son meilleur match, ça finit par nous rattraper. Les filles pensaient jouer à leurs meilleures capacités en début de rencontre pour finalement se rendre compte, en fin de deuxième demie, qu’elles pouvaient en donner plus. Une équipe au sommet connaît toujours une baisse de régime en cours de saison», conclut-elle.

Le dimanche précédent, l’équipe féminine de soccer senior de Boisbriand l’a emporté 2 à 0 contre la formation de Lakeshore. Valérie Dumesnil et Olivia Sasseville ont marqué les points pour leur formation.

Les Boisbriannaises visiteront le Delta, ce dimanche.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top