- PUBLICITÉ -
Le Junior déménage à Boisbriand

Le Junior déménage à Boisbriand

Retour de la LHJMQ dans les Laurentides

C’est officiel, le Junior de Montréal transportera ses pénates à Boisbriand et y disputera ses matchs locaux dès la saison prochaine.

Le groupe de gens d’affaires mené par l’ancien défenseur de la Ligue nationale de hockey et propriétaire du Centre d’excellence sur glace de Boisbriand, Joël Bouchard, a fait l’acquisition de la franchise montréalaise.

Rappelons que le processus de vente achoppait entre le propriétaire d’alors, Farrrel Miller, et la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en raison des droits territoriaux. Ce dernier voulait les conserver pour la rive sud afin d’amener une autre concession sur le circuit dans un avenir approché.

La LHJMQ n’a pas voulu dévoiler le montant de la vente ainsi que l’accord concernant les droits territoriaux. Le président du Junior de Montréal, Sébastien Courcelles, a simplement confirmé que la Ligue s’était gardé une porte ouverte pour permettre une deuxième concession dans la grande région de Montréal.

L’un des nouveaux copropriétaires du Junior, Pierre Gendron, souligne que, pour leur part, ce qui les intéressait, c’était d’acquérir la franchise, de la déménager à Boisbriand et d’avoir l’exclusivité du territoire dans un rayon de 40 km, ce qui libère la rive sud.

M. Gendron convient que le processus de vente s’est avéré plus ardu que prévu. «On commençait à manquer de temps pour accueillir l’équipe dès septembre. On est vraiment content. Je pense que la région va en bénéficier. Nous sommes dans un bassin de hockey extraordinaire. Ça va rendre ces joueurs accessibles aux jeunes de la région et leur donner espoir de jouer pour l’équipe», mentionne-t-il.

La formation s’installera donc au Centre d’excellence sur glace, comme les propriétaires l’avaient espéré au moment de sa construction. «Nous devrons faire quelques améliorations pour être plus conformes et pour être capables de mieux boucler les budgets, avec l’ajout d’une loge corporative, et entre 12 et 15 petites loges. Mais, les fondations de béton et d’acier sont déjà en place», signale-t-il. Avec les loges, le nombre de sièges augmentera à environ 3 600. Au début du mois de septembre, le stationnement sera construit.

Pour ce qui est de l’organisation actuelle du Junior, tout comme les membres de l’équipe de hockey, il est trop tôt pour savoir qui restera, qui ne restera pas, le Blainvillois Sébastien Courcelles compris. «Comme Blainvillois je suis satisfait de la transaction, mais si mon mandat doit se terminer, il n’aura pas été assez long. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour démontrer ce que j’étais capable de faire», estime-t-il.

Partenaires, via une régie intermunicipale, du Centre d’excellence, Boisbriand et Blainville sont très satisfaites de ce dénouement positif. «Nous ne pouvons pas chiffrer, mais nous savons que les retombées économiques sont là pour la ville et la région. C’est une belle visibilité pour le hockey et un modèle pour les jeunes hockeyeurs d’ici», estime Marlene Cordato, mairesse de Boisbriand.

Jean-Sébastien Giguère parmi les propriétaires?

M. Gendron a précisé que des annonces importantes seraient faites, lors de la conférence de presse qui devrait se tenir en début de semaine. Pour l’instant, on sait que la concession changera de nom et de couleurs.

L’identité des autres membres du groupe dirigé par M. Bouchard devrait alors être révélée. Toutefois, le quotidien LeDroit a dévoilé que les joueurs des Flyers de Philadelphie Daniel Brière et Ian Laperrière, ainsi que le Blainvillois et gardien de but Jean-Sébastien Giguère, feraient partie des partenaires.

«Nous avons l’objectif de faire salle comble chaque soir, mais nous n’avons pas la prétention de dire que ce sera facile», a conclu le nouveau propriétaire du Junior.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top