- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Le FC Boisbriand s’incline à l’Assomption

Première Ligue de soccer du Québec

En lever de rideau de sa campagne 2013, le FC Boisbriand s’est incliné 3-1 devant le FC L’Assomption, dimanche, au parc André-Courcelles.

Les attentes n’étaient pas très élevées pour le onze boisbriannais, qui affrontait le deuxième meilleur club au classement général de la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ) la saison dernière.

Dean John donne le ton

 

C’est le défenseur central du FC Boisbriand Dean John qui a marqué le tout premier but du match, en envoyant le ballon de la tête dans le fond du filet, à la 28e minute de la partie.

 

Ce fut toutefois un rare moment de joie pour les Boisbriannais, puisque le meilleur buteur de la dernière saison de la PLSQ, Frederico Moojen, a fait bouger les cordages à la 34e et à la 64e minute, ainsi qu’une dernière fois dans les arrêts de jeu pour compléter son tour du chapeau.

 

Le milieu de terrain des locaux Jean-Philippe Étienne s’est vu attribuer un carton rouge après une accumulation de deux cartons jaunes dans les arrêts de jeu de la première mi‑temps.

 

En fin de rencontre, les esprits se sont échauffés après un contact entre un joueur boisbriannais et le gardien local, Simon Lagarde, mais tout est rentré dans l’ordre rapidement.

 

«On a encore des choses à apprendre»

 

Après la défaite des siens, le joueur-entraîneur du onze boisbriannais, Antonio Ribeiro, s’est montré satisfait dans les circonstances. «C’était un bon match. On a réuni l’équipe en l’espace de trois semaines, alors on ne fera pas de miracles, mais je pense que les gars ont bien joué. On a pu voir l’expérience de l’autre côté, avec Sebrango et Moojen, des gars qui restent calmes, peu importe le résultat, et c’est ce que l’on n’a pas su faire aujourd’hui (dimanche)», a indiqué Ribeiro.

 

«Je suis très satisfait. C’est avec des résultats comme celui-là qu’on peut s’améliorer. Ce n’est pas en gagnant qu’on va le faire: c’est important pour les joueurs de réaliser qu’on a du travail à faire et qu’il faut s’améliorer sur plusieurs points.»

 

L’ancien de l’Impact de Montréal estime d’ailleurs que le manque d’expérience de son club a probablement fait la différence dans cette joute. «On a des gars très talentueux, mais aussi à l’état brut; c’est sur cela que l’on doit travailler. C’est notre premier match et on n’a eu qu’un mois en préparation, alors on espère aller de l’avant avec des victoires et, surtout, améliorer l’équipe. On a des choses à apprendre et on va essayer de travailler nos faiblesses.»

 

Ribeiro n’a pas participé au match, lui qui dit ne pas être prêt physiquement à jouer: «C’est sûr que je veux donner la chance aux gars de prendre le plus de minutes possible, mais il y a aussi une question d’être en forme, alors je n’embarquerai pas pour ralentir le jeu. Au contraire, il faut que je l’accélère.»

 

Prochain match

Le FC Boisbriand sera de retour sur le terrain pour sa deuxième partie de la saison ce dimanche, à 16 h, au Parc régional 640. Ce sera le premier match à domicile de l’équipe, alors que le FC Brossard sera en visite sur la Rive-Nord (Montréal). Les affrontements entre les deux équipes la saison dernière avaient été plutôt rudes, alors qu’un total de 22 cartons jaunes et 8 cartons rouges avaient été décernés, en quatre affrontements.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top