- PUBLICITÉ -
Le FC Boisbriand humilié à L’Assomption

Richard Douangmala fait vraiment tout pour que son équipe s’améliore

Le FC Boisbriand humilié à L’Assomption

Première Ligue de soccer du Québec

En visite à L’Assomption vendredi soir, le FC Boisbriand tentait de stopper à quatre sa séquence de défaites, sa dernière victoire remontant au 30 juin dernier. Toutefois, les Boisbriannais n’ont jamais été dans le coup en se prenant une raclée de 10 à 1!

Oui, vous avez bien lu…

Eh oui, on parle toujours de soccer, le football avec un ballon rond, et pas de l’autre «football», l’américain qui se joue avec un ballon ovale aux mouvements imprédictibles.

Il serait surprenant que l’attaquant du FC L’Assomption Frederico Moojen ne soit pas nommé joueur de la semaine avec une performance exceptionnelle de 7 buts.

Yannick Kobe Maikwo, Juan Carlos Mejia Gutierrez et Eduardo Sebrango sont les autres buteurs chez les locaux.

Marvin Charles Omie est le seul buteur des Boisbriannais.

César Ernesto Castro Morales et Juan Pablo Hernando Jofre ont écopé de cartons rouges pendant la rencontre.

Soirée difficile

Le président du FC Boisbriand, Richard Douangmala, semblait à l’étape d’acceptation de son deuil pour la campagne 2013 après la rencontre.

«On a beaucoup appris cette année. Par exemple, il faut beaucoup mieux encadrer nos joueurs et il nous faut un entraîneur à temps plein, a décompté Douangmala. Antonio est un joueur avant tout, il veut se concentrer sur son jeu. On est deux pour tout organiser; d’aller chercher des commanditaires à marquer des buts. Dans une ligue comme la PLSQ, les moindres détails comptent et ça se ressent sur le terrain.»

Pour ce qui est de la rencontre de vendredi, le président était dans un état d’esprit qui se rapproche plus de la déception que de l’acceptation. «C’était une vraie blague. La partie était à 19 h 30, je finis de travailler à 17 h à Montréal. Nos joueurs n’étaient tout simplement pas prêts et ils ont été indisciplinés, a‑t‑il lancé. Toutefois, je ne peux pas blâmer les joueurs. C’est hors de leur contrôle et je prends le blâme.»

Remodelage de l’organisation

En fin d’entrevue, Richard Douangmala a décrit les changements à prévoir chez le FC Boisbriand d’ici la prochaine saison. «On a appris que l’on va s’occuper du FC Boisbriand U‑21 l’an prochain. C’est une autre raison pour avoir un entraîneur à temps plein. Antonio va se concentrer sur son jeu et je vais me concentrer un peu plus sur l’administration. S’il y a de la place, je vais peut‑être aller sur le terrain quelques fois.»

L’effectif de l’équipe semi-professionnelle, qui n’a pas connu beaucoup de stabilité dans les derniers mois, connaîtra de nouvelles modifications. «On a des ententes avec quelques joueurs dont je tairai les noms pour l’an prochain, a révélé le président du FC. Pour les cinq dernières parties cette année, on va donner plus de temps de jeu à notre relève

Il a aussi insinué que César Ernesto Castro Morales en serait à ses derniers moments dans l’uniforme blanc et rouge. «Il commence à être dangereux pour les autres joueurs.»

Prochain match

L’équipe sera de retour en action dimanche à 16 h, alors qu’elle accueillera une des meilleures formations de la PLSQ, le FC Brossard. Le bon côté des choses est que le onze boisbriannais a remporté les honneurs du dernier duel entre les deux équipes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top