- PUBLICITÉ -
Le FC Boisbriand demeure invaincu

Si le FC Boisbriand a pu soutirer un match nul à l’AS de Blainville, il le doit en grande partie à son gardien Simon Lagarde qui a dû se signaler à quelques reprises au cours de cette rencontre.

Le FC Boisbriand demeure invaincu

Première Ligue de soccer

Le FC Boisbriand a récolté au moins un point pour un deuxième match de suite en Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ), dimanche dernier, quand il a fait match nul 0-0 avec l'AS de Blainville.

«Le match était très excitant du début jusqu’à la fin. Avec un peu plus de chance, nous serions sortis de ce duel avec les trois points, mais nous sommes tout de même satisfaits du travail effectué par nos joueurs», souligne l’entraîneur de Boisbriand, Rohan Pirali.

En récoltant son quatrième point, Boisbriand (1-1-0) a aussi temporairement rejoint le FC Saint-Léonard au premier rang de la PLSQ.

«Le moment marquant de la rencontre a été lorsque Nana Diclerot a reçu son carton rouge», ajoute Pirali. Les Boisbriannais ont dû se défendre à dix contre onze durant la majeure partie de la deuxième demie.

Sans surprise, dès le moment où il a dû se défendre à dix, le FC a été dominé de bout en bout, mais les hommes de Rohan Pirali ont tout de même quitté Blainville avec un point.

L’ancien gardien de l’Attak de Trois-Rivières Simon Lagarde a su garder son équipe dans le match en deuxième demie, alors qu’il s’est signalé à plusieurs reprises.

Une rivalité à prévoir

En raison de la proximité entre les deux villes, une rivalité est à prévoir avec ces deux clubs. Déjà, après le premier acte, on sentait des tensions entre les joueurs.

Cette rivalité ne s’est pas fait attendre longtemps; d’ailleurs, sept cartons ont été décernés lors de ce premier match, dont le carton rouge octroyé à Nana Diclerot, à la suite d’un deuxième carton jaune.

Les hostilités reprendront le dimanche 17 juin, alors que ce sera au tour de Boisbriand d’être l’équipe hôtesse, au Parc régional 640 de Boisbriand.

Début productif

L’entraîneur des rouges, Rohan Pirali, s’est dit bien heureux du début de saison que connaît son équipe. En deux matchs, la formation de Boisbriand n’a pas encore subi la défaite, alors qu’elle a remporté sa première partie contre le FC L’Assomption et fait partie nulle avec Blainville.

«Avec un match très physique face à Blainville, nous devons bâtir sur cette rencontre et je regarde d’un bon œil les prochains matchs. Je suis très confiant que nous pourrons aller chercher plusieurs précieux points au classement», affirme le pilote des rouges.

Dimanche prochain, le FC Boisbriand se dirigera vers Brossard pour y disputer sa troisième joute et tenter de poursuivre sur une séquence positive.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top