- PUBLICITÉ -
Le bronze pour Joliane Melançon

(Photo d'archives)

Le bronze pour Joliane Melançon

Championnats panaméricains

Pendant que les touristes séjournaient en Argentine pour se faire bronzer, la Blainvilloise Joliane Melançon en profitait pour décrocher une médaille de bronze, lors des Championnats panaméricains de judo présentés le week-end dernier.

Comme l’année dernière, elle n’a pas eu un tirage facile alors qu’au premier tour, elle affrontait la Cubaine et favorite Yurisleidys Lupetey. Comme en 2008, elle s’est inclinée par ippon, mais la Cubaine a dû trimer un peu plus fort.
«Je suis satisfaite de mon combat parce que c’est vraiment une bonne athlète, a expliqué Melançon. L’an dernier, elle m’avait vraiment donné une raclée, mais cette année, j’ai réussi à tenir mon bout.»
«Elle m’a eue avec son mouvement qui la caractérise, a-t-elle poursuivi. J’ai réussi à le contrer et l’esquiver dans les trois premières minutes, mais elle a tout de même pris les devants par yuko et j’ai donc dû ouvrir un peu plus. C’est là qu’elle en a profité.»

Melançon s’est donc retrouvée au repêchage. La Blainvilloise croisait le fer avec l’Américaine Angelica Delgado, qu’elle a vaincue par ippon, grâce à une immobilisation sur le tatami. «Elle a marqué un yuko, mais on s’est retrouvées au sol et j’ai été en mesure de la maintenir au tapis», dit-elle.

En finale pour le bronze, elle se mesurait à la favorite locale, Melissa Rodriguez. Encore une fois, la judoka de Blainville s’est imposée en l’emportant par ippon, grâce à un uchi mata (une projection réussie en plaçant sa jambe entre celles de son adversaire tout en la soulevant).

Selon ses dires et ceux de l’entraîneur de l’équipe nationale, Nicolas Gill, elle a connu une belle progression par rapport à l’an dernier. «J’étais pas mal égale avec certaines filles, l’an passé, et maintenant, je les bats continuellement en plus d’offrir une meilleure opposition aux plus fortes de la catégorie», a-t-elle indiqué.
«Elle a fait un bon combat pour la médaille de bronze. Joliane a progressé beaucoup ces derniers mois et a connu une très bonne année, alors elle continue sur sa lancée», a commenté Gill dans une entrevue accordée à Sportcom.

Les Canadiens et les Mondiaux

Joliane Melançon se donne maintenant une semaine de vacances avant de renouer avec l’entraînement en vue des Championnats canadiens qui auront lieu à la fin mai, à Sherbrooke.
«L’an passé, je me devais de l’emporter pour avoir mon brevet, alors que cette année, je suis pratiquement assurée de l’avoir, mais je m’en vais là pour remporter un troisième titre consécutif.»

Les vacances n’auront jamais été aussi courtes pour Melançon, puisque pour la première fois de sa carrière, elle prendra part aux Championnats du monde, présentés à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Elle a obtenu ce droit quand elle a gagné une médaille de bronze lors d’une Coupe du monde, plus tôt cette année.
«Je ne sais vraiment pas à quoi m’attendre et je n’ai pas d’objectifs précis. Je vais aller là pour prendre de l’expérience en espérant remporter deux combats.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top