- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

L’attaque des Brewers donne enfin signe de vie

Baseball senior

L’attaque des Brewers de Sainte-Thérèse a finalement donné signe de vie ce week-end, alors qu’ils ont marqué pas moins de 24 points en trois matchs.

Vendredi dernier, ils se sont inclinés 4-2 face aux Ailes du Québec, au parc Ducharme, avant de remporter de façon convaincante, au compte de 12-2, leur match du lendemain face aux Indiens de Laval. Ils complétaient leur week-end de trois parties en trois soirs le dimanche, alors qu’ils s’inclinaient au terme d’un match offensif, par la marque de 12-10, devant les Blue Sox de Thetford Mines.

Dur début de week-end

Le vendredi 23 juillet, l’attaque des Ailes a frappé tôt en marquant trois fois, dont le point gagnant, lors des trois premières manches, et la formation térésienne n’a jamais pu venir de l’arrière. Le lanceur perdant des Brewers fut Éric Sauvé. En quatre manches et deux tiers, il a accordé les quatre points, dont deux mérités, sur sept coups sûrs. Dans la défaite, il a donné deux buts sur balles et a passé autant de joueurs dans la mitaine. C’est la recrue Francis Raymond qui est venue mettre un terme au match pour la formation térésienne. En une manche et un tiers, il n’a accordé aucun point tout en cédant trois coups sûrs et donnant deux buts sur balles, en plus de retirer trois frappeurs des Ailes. Au bâton pour les Brewers, Mathieu Racette et Olivier ont tous deux produit un point tandis que Steve Vendette a placé la balle deux fois en lieu sûr en autant de présences au bâton.

Les Brewers s’amusent à Laval

L’attaque des Brewers s’en est donné à cœur joie face aux Indiens de Laval, samedi dernier, alors qu’ils ont remporté la rencontre par la marque de 12-2. L’attaque de la formation térésienne a explosé en plaçant la balle en lieu sûr 17 fois lors de la rencontre. Éric Bernier a été le meneur au bâton pour les Brewers, frappant un double tout en produisant trois points. Frédéric Martin a aussi connu un fort match à la plaque pour les Brewers. Il a cogné deux balles en lieu sûr, dont un double, en plus de produire deux points. Olivier Valiquette a claqué trois coups sûrs tandis que ses coéquipiers Patrick Dupuis, Francis Raymond et François Pellerin l’ont tous imité en plus d’ajouter un point produit à leur fiche. Simon Gagnon a mérité sa deuxième victoire de la saison au monticule pour les Brewers, lui qui est venu en relève à Sébastien Vendette, après une manche de jeu. En quatre manches de travail, Gagnon a très bien fait, n’accordant qu’un seul point mérité et limitant l’attaque de Laval à cinq coups sûrs et deux buts sur balles, tout en retirant trois frappeurs à la plaque. Mathieu Renaud-Bouchard a terminé les deux manches restantes en retirant un frappeur et en accordant deux buts sur balles.

Sainte-Thérèse donne la frousse aux Blue Sox

Les Brewers sont venus bien près de venir de l’arrière de façon spectaculaire contre les Blue Sox de Thetford Mines, dimanche, alors qu’ils tiraient de l’arrière 11-3 en amorçant la manche finale. La formation térésienne est parvenue à réduire l’écart à 11-10, en partie grâce au coup de circuit de trois points de Steve Vendette, avant que les Blue Sox s’échappent avec la victoire. Sébastien Vendette et le joueur-entraîneur Brad Pelletier ont été les meneurs au bâton pour les Brewers, produisant deux points et claquant deux coups sûrs chacun. Matthieu Angrignon a été crédité de la défaite au monticule pour les Brewers, avant qu’Alain Gadoua vienne terminer le match. En quatre manches et un tiers de travail, Angrignon a accordé sept points aux Blue Sox, dont quatre étaient mérités, et il a laissé marcher quatre frappeurs de Thetford Mines au premier but en plus d’en retirer un. Gadoua a pour sa part accordé quatre points, dont trois mérités et deux buts sur balles sur six coups sûrs. Au passage, le vétéran lanceur a passé cinq frappeurs dans la mitaine.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top