- PUBLICITÉ -

Alexis Lafrenière a de nouveau été productif à Boisbriand. (Crédit photo: Sylvain Charest)

L’Armada incapable d’encaisser un point

Alors que la visibilité sur le réseau routier a été inexistante, cette fin de semaine, l’Armada a connu un scénario similaire au courant de la dernière semaine ne récoltant aucun point supplémentaire dans son compte en banque lors de ses quatre rencontres.

Évoluant pour une deuxième fois en une semaine face au Phoenix de Sherbrooke, dimanche, l’Armada n’a pas été en mesure de jouer le même tour à la formation estrienne. Les hommes de Stéphane Julien l’ont emporté 3-2 face à la Flotte.

Simon Pinard a assuré la réplique chez l’Armada. Il a ramené les siens dans le match en marquant après neuf secondes de jeu en période médiane. Le Drummondvillois a de nouveau répliqué au dernier tiers en complétant une sublime passe transversale de Luke Henman, mais ce fût trop peu trop tard pour Blainville-Boisbriand.

« Luke c’est un gars vraiment intelligent avec la rondelle sur la glace et je peux apporter beaucoup de vitesse. Il a bien placé le disque ce soir, spécifiait l’auteur de neuf buts jusqu’à présent. De plus je suis plus impliqué qu’au début de la saison et c’est ce que Bruce m’a dit. J’ai toujours été ce genre de joueur. Si j’étais timide au début de la saison, maintenant je prends ma place. »

Un départ difficile pour Samuel Boileau a ouvert la porte à Sherbrooke. D’abord Benjamin Tardif a été oublié dans l’enclave pour déjouer le gardien de 18 ans qui a offert un cadeau en séquence à Jacob Rabouin.

Brendan Cregan est venu en relève à Boileau et a bloqué 26 des 27 lancers qu’il a reçus. Seul Félix Robert est parvenu à avoir raison lors d’un désavantage du Phoenix au cours d’une échappée.

Avec la blessure subite par Lavigne, Bruce Richardson a disputé la rencontre avec cinq défenseurs et 13 attaquants. D’ailleurs, l’entraîneur de la Flotte a pensé à envoyer un attaquant à la ligne bleue. Cole Fraser, Maxime Collin et Antoine Rochon étaient les joueurs ciblés.

Les choses ne s’annoncent guère roses pour la rencontre face aux Huskies de Rouyn-Noranda, mercredi soir. Deux défenseurs devront être rappelés.

« Bolduc ne sera pas là mercredi, tout comme Lavigne et Rannisto, a annoncé Richardson. Tu passes d’une situation avec trop de défenseurs avant les Fêtes à quatre. Il va falloir regarder ce que l’on va faire. »

Un retour à la maison difficile

Vendredi soir, c’était au tour d’Alexis Lafrenière de jouer devant les siens pour une dernière fois. C’est devant une salle comble de 3 500 spectateurs que l’Eustachois a déjoué deux fois Cregan tout en récoltant une passe pour permettre à l’Océanic de l’emporter 5-2. Lafrenière totalise 67 points cette saison.

Chez la Flotte, ce qui était le plus inquiétant n’était pas la défaite, mais l’état de santé de Simon Lavigne. Le défenseur recru a été atteint en plein visage par un tir d’un joueur de l’Océanic. Il devrait passer sous le bistouri d’un chirurgien au cours des prochaines semaines.

Voyage au nord-est difficile

La troupe de Bruce Richardson a effectué son deuxième et dernier passage de la campagne à Chicoutimi et Baie-Comeau le 25 et 16 janvier dernier. Elle s’est inclinée par des pointages de 4-3 contre le Drakkar avant de subir le même sort dans la vallée du Saguenay mercredi.

Les Saguenéens ont marqué deux buts en avantage numérique et Samuel Houde a récolté deux points pour aider les siens à l’emporter 5-2.

Chez la Flotte, Nathan Lavoie a profité du voyage pour inscrire son premier but dans la LHJMQ.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top