- PUBLICITÉ -

Marc-André Plante, maire de Terrebonne, Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la CMM, Richard Perreault, maire de Blainville et préfet de la MRC Thérèse-De Blainville, et Robert Beaudry, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal.

La piste parcourt le territoire de Blainville sur six kilomètres. Ici, on reconnaît le maire de la Ville et préfet de la MRC Thérèse-De Blainville, Richard Perreault.
La piste déploie 21,5 km de réseau cyclable.

La piste cyclable interrégionale La Seigneurie des Plaines est officiellement ouverte

Les Villes de Sainte-Anne-des-Plaines, Blainville et Terrebonne sont heureuses d’annoncer l’ouverture officielle du tout nouveau lien cyclable La Seigneurie des Plaines, un parcours de 21,5 kilomètres unissant les régions des Laurentides et de Lanaudière.

Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), ainsi que Robert Beaudry, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, étaient présents le mardi 7 juillet pour souligner cette ouverture tant attendue aux côtés de Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Richard Perreault, maire de Blainville et préfet de la MRC Thérèse-De Blainville, et Marc-André Plante, maire de Terrebonne.

La piste cyclable La Seigneurie des Plaines s’inscrit dans le cadre de la Trame verte et bleue du Grand Montréal, un réseau récréotouristique qui protège et met en valeur les milieux naturels, les paysages et le patrimoine bâti de la région. Ce projet, qui a nécessité 20 mois de travaux, représente un investissement total de 11,8 M$. Les deux tiers de cette somme ont été financés à parts égales par la CMM et le gouvernement du Québec, tandis que l’autre tiers a été assumé par les Villes de Sainte-Anne-des-Plaines, Blainville et Terrebonne, au prorata du nombre de kilomètres.

Instigatrice de ce projet, Sainte-Anne-des-Plaines est fière d’avoir jeté les bases de cette importante connexion cyclable entre son territoire et celui de ses voisines et partenaires, les villes de Blainville et de Terrebonne. Grâce à La Seigneurie des Plaines, le P’tit train du Nord sera dorénavant connecté au circuit de la TransTerrebonne. Les cyclistes aguerris et férus de vélotourisme pourront même joindre les réseaux cyclables d’Oka, de l’Outaouais, de la Rive-Sud et de la Route verte vers le Chemin du Roy traversant les régions de Lanaudière, de la Mauricie et de Québec.

«Cette nouvelle piste réunissant tant de villes et de réseaux cyclables est pour nous une véritable fierté. Aussi, recevoir chez nous aujourd’hui les partenaires engagés dans ce projet majeur qui permettra à des milliers de cyclistes de découvrir les richesses de nos territoires respectifs est un honneur sans commune mesure», a souligné le maire Guy Charbonneau.

Les maires de Blainville et Terrebonne ont eux aussi salué la réalisation de ce projet «qui permet aux citoyens des trois villes, mais aussi de partout au Québec de parcourir en plein cœur de la nature, des sentiers cyclables d’une beauté exceptionnelle».

Une expérience singulière

Les mordus de villégiature et adeptes de randonnées cyclistes seront charmés par le caractère unique du paysage champêtre, boisé et patrimonial de La Seigneurie des Plaines. La piste déploie 21,5 km de réseau cyclable dont 6 km sur le territoire de Blainville, 2 km à Terrebonne et 13 km en sol anneplainois. Elle parcourt le secteur de la grande tourbière à Blainville, surplombe la rivière Mascouche et le ruisseau La Corne et traverse la forêt du fief Sainte-Claire vers Terrebonne en plus de permettre l’accès aux circuits du patrimoine gourmand et bâti mis de l’avant par la MRC Thérèse-De Blainville. Pour voir le tracé: [seigneuriedp.org].

Trame verte et bleue du Grand Montréal

Inspirée du concept de «ceinture verte», la Trame verte et bleue a pour objectif de protéger et de mettre en valeur les milieux naturels, les paysages et le patrimoine bâti du Grand Montréal par la création d’un réseau structuré à des fins récréotouristiques.

«Multiplier les voies cyclables est un axe de développement sur lequel nous devons absolument miser pour créer un Grand Montréal plus vert et propulsé par des transports actifs et carboneutres. Avec son parcours pratique tout autant que magnifique, cette nouvelle piste répond concrètement à ce besoin. Elle contribuera assurément à renforcer l’attractivité de la région, mais aussi à accroître sa résilience face aux enjeux environnementaux et de santé publique», a fait valoir Valérie Plante.

«Avec la Trame verte et bleue, votre gouvernement pose des gestes concrets pour améliorer les milieux et la qualité de vie des citoyens. La piste cyclable La Seigneurie des Plaines, tout en facilitant la pratique sécuritaire d’une activité extérieure accessible à tous, permet à la population de se réapproprier leur patrimoine et leurs espaces verts ainsi que d’explorer de nouvelles facettes de leur région. Ce trait d’union cyclable entre les Laurentides et Lanaudière apportera des retombées récréotouristiques importantes pour chacune de ces deux régions. Il s’agit d’un projet positif tant sur le plan environnemental que d’un point de vue économique ou social», a renchéri Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top