- PUBLICITÉ -
La LHPS tatouée sur le cœur

La Lhps Tatouée Sur Le Cœur

La LHPS tatouée sur le cœur

Omnium Dupuis-Giguère

Le 17 septembre, sur les allées du Blainvillier, Pascal Dupuis et Jean-Sébastien Giguère ont accueilli familles et amis des joueurs des Diabolos de l’école secondaire Lucille-Teasdale de Blainville, de même que les membres du personnel et de la CSSMI, à l’occasion de leur omnium de golf. Des sommes précieuses ont ainsi été amassées afin de bonifier le programme de hockey offert dans cette institution scolaire.

Le 17 septembre, sur les allées du Blainvillier, Pascal Dupuis et Jean-Sébastien Giguère ont accueilli familles et amis des joueurs des Diabolos de l’école secondaire Lucille-Teasdale de Blainville, de même que les membres du personnel et de la CSSMI, à l’occasion de leur omnium de golf. Des sommes précieuses ont ainsi été amassées afin de bonifier le programme de hockey offert dans cette institution scolaire.

«La réponse a été exceptionnelle cette année. Comparativement à notre première édition, les billets se sont vendus très rapidement et nous en sommes très heureux! On sent que les gens supportent le projet» , ont mentionné Jean-Sébastien Giguère et Pascal Dupuis, quelques minutes avant que ne soit donné le coup de départ de ce tournoi qui en était à sa 2e édition.

Tous deux vainqueurs de la Coupe Stanley – Dupuis avec les Pingouins, en 2009, et Giguère avec les Ducks, en 2007 –, les deux amis qui agissent maintenant comme analyste à TVA Sports croient au programme de hockey des Diabolos de Lucille-Teasdale et à la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS). C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils multiplient les efforts afin de faire en sorte que ce programme progresse.

«Il ne fait pas de doute pour moi que le hockey mineur s’en va vers le hockey scolaire» , a indiqué Jean-Sébastien Giguère, nommé entraîneur adjoint de l’équipe M12, cette saison. C’est que son fils Maxime gardera les buts de cette formation.

Quant à Pascal Dupuis qui avait pris les rênes de la formation M12, la saison dernière, il fait le saut chez les M13 pour suivre l’évolution de son garçon qui fait partie de cette équipe.

«Nos garçons ont tous les deux fait leur équipe respective. Nous ne pouvions donc juste rester là à les regarder. Il fallait qu’on s’implique!»

Bien que conscients de l’importance accordée aux études par la LHPS, les deux champions ont accepté de rejoindre le personnel d’entraîneurs des Diabolos pour aider les jeunes à devenir de meilleurs joueurs de hockey.

«On ne se fera pas de cachettes, a dit Pascal Dupuis. Notre objectif à tous les deux est de développer des joueurs de hockey élites. Grâce au hockey, nous gardons nos jeunes sur les bancs d’école. Ceux qui ont des problèmes à l’école ne joueront pas, de là leur motivation de réussir.»

Devenir entraîneurs professionnels?

Avec la feuille de route qu’ils traînent derrière eux, Pascal Dupuis et Jean-Sébastien Giguère se feraient certainement accueillir à bras ouverts dans plusieurs clubs de la Ligue nationale de hockey, mais c’est loin de faire partie de leurs plans.

«Si mon gars n’est pas là, je ne coache pas!» ont mentionné en chœur les deux athlètes.

«J’ai trois jeunes garçons, d’ajouter Jean-Sébastien Giguère. C’est mon plus vieux qui fait partie du programme et, honnêtement, je veux être présent avec eux le plus longtemps possible.»

«De mon côté, j’ai 4 enfants, a renchéri Pascal Dupuis. Même si je suis l’entraîneur de l’un de mes garçons, je me dois en tant que père d’accorder autant de temps à mes autres enfants. Nous avons été partis longtemps au cours de nos carrières. Il est maintenant temps de rester à la maison!»

Pour suivre les activités des Diabolos, il suffit de visiter le [http://lhps.ca].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top