- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

La Classique Marcel Tremblay revient pour une troisième édition

Curling à Rosemère

Le Club de curling de Rosemère sera l’hôte d’un tournoi majeur du circuit provincial junior sanctionné par Curling Québec, les 15, 16 et 17 janvier, soit la Classique Marcel Tremblay qui en sera à sa troisième édition.

Dix-huit équipes juvéniles (10 masculines et 8 féminines) ont accepté le rendez-vous. Du côté des garçons, les dix formations réparties dans trois groupes proviennent des clubs de Trois-Rivières, Alma/Kénogami, Rimouski, Mont-Bruno (Saint-Bruno), Victoria (Québec), Glenmore (Dollard-des-Ormeaux), Montréal-Ouest et Aurèle-Racine (Sorel-Tracy).

Chez les filles, les huit équipes sont départagées dans deux groupes et sont issues des clubs de Chicoutimi/Alma, Longue-Pointe (Montréal), Etchemin (Saint-Romuald), Rimouski, Glenmore, Alma, Saint-Lambert et Rosemère.

L’organisateur principal de ce tournoi, Luc Lalonde, qui est également entraîneur de la formation juvénile féminine rosemèroise, est très enthousiaste à l’idée d’accueillir, encore une fois cette année, un tournoi majeur du circuit junior. «Nous ne sommes pas une vaste organisation, mais avec l’apport des parents des jeunes filles de l’équipe comme bénévoles, nous sommes quand même satisfaits des résultats», explique M. Lalonde.

Le tournoi s’enclenchera dès 16 h, le vendredi 15 janvier. La ronde éliminatoire est prévue le dimanche 17 janvier et les duels de finale s’amorceront vers 15 h 15.
«Les membres de notre équipe seront motivées de jouer chez elles, à Rosemère. Mais comme on le sait, cela peut engendrer une pression supplémentaire», précise Luc Lalonde.

La saison en cours représente un défi particulier pour les équipes du circuit provincial junior puisqu’elle compte pour une qualification aux Jeux du Canada de 2011, à Halifax. Présentement, l’équipe rosemèroise, dont on estime très bonnes les chances de représenter le Québec à ces Jeux, occupe la cinquième place et aurait bien besoin d’une excellente performance devant leurs partisans pour améliorer leur sort en vue de cet objectif ultime.

Mentionnons que la Classique Marcel Tremblay a été nommée ainsi en l’honneur d’un joueur de curling et bénévole du club de curling de Rosemère qui a toujours à cœur la cause de ce sport, et ce, depuis plusieurs années. «C’est encore le cas aujourd’hui, et soyez certain de l’apercevoir dans les coulisses du tournoi», assure Luc Lalonde.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top