- PUBLICITÉ -
La Classique internationale de Blainville prend fin sous le soleil

(Photo courtoisie Classique de Blainville)

La Classique internationale de Blainville prend fin sous le soleil

Sports équestres

La Classique internationale de Blainville était à la fin de son parcours le week-end dernier.

Le président de la Classique, Jean-Guy Chasle, s’est dit heureux du déroulement de la compétition, malgré la température. Son moment marquant des deux semaines reste la dernière journée, où, grâce au beau temps, entre 5 000 et 7 000 personnes se sont déplacées pour assister aux épreuves. «Nous expliquons ça par le fait que nous avons réalisé davantage de publicité cette année. Si ça n’avait été de la température, nous aurions eu autant de visiteurs tous les jours», estime-t-il.

L’épreuve Ouvert à 1,50 m, accréditée par la Fédération équestre internationale (FEI), permettait aux cavaliers de cumuler des points au classement mondial Rolex, dont la troisième position est occupée par l’Ontarien Éric Lamaze, médaillé olympique aux Jeux de Pékin.

Parmi les 18 équipes cavalier-cheval, trois Québécois ont tenté d’exécuter sans faute le parcours: David Arcand, François Lamontagne et Angela Covert-Lawrence.

L’Eustachois François Lamontagne avec son cheval Take Me De Vanta n’a pas participé au deuxième tour en raison de deux fautes de barre.

Lors du barrage, Yann Candele a été le meilleur au classement grâce à trois de ses montures, remportant la première, la deuxième et la quatrième place. Le troisième rang de cette épreuve, dotée d’une bourse de 32 000 $, a été remporté par Ainsley Vince grâce à un parcours sans faute en 43,3 secondes.

Derby de vitesse Challenge Desjardins

Doté d’une bourse de 15 000 $, le derby de vitesse demande aux cavaliers de faire preuve de rapidité.

Les mauvaises conditions météorologiques ont contraint un grand nombre de cavaliers à annuler leur participation. Seulement sept cavaliers ont tenté leur chance, dont les Québécoises Nathalie Mathers et Christine Boisseau.

C’est finalement l’Ontarienne Margot Lefebvre qui a remporté l’épreuve en 67,72 secondes, suivie de Mireilla Godoy et l’Eustachoise Nathalie Mathers.

Celle-ci a été éliminée avec sa première monture pour cause de deux refus, mais a pris sa revanche avec Costa réalisant un parcours sans faute en 69,70 secondes lui permettant de remporter la troisième position.

Coupe du monde FEI

La Classique internationale de Blainville a été clôturée par la très attendue épreuve qualificative de Coupe du monde à 1,60 m, dotée d’une bourse de 60 000 $.
Âgé de 18 ans, le Québécois David Arcand a participé pour la première fois à cette épreuve de niveau international.

Sur 15 autres équipes, l’Eustachois François Lamontagne, identifié Excellence par Sport Canada, était également de la partie. Au premier tour, ce dernier a réalisé un parcours parfait avec sa monture Take Me De Vanta. Quant à David Arcand, avec sa monture Santos Utopia, il a essuyé une faute de barre.

Au barrage, François Lamontagne a été éliminé à la suite d’une chute sans gravité lorsque sa jument a refusé de sauter le quatrième obstacle.

Ainsi, le Vénézuélien Andres Rodriguez a terminé premier avec 40,87 secondes, suivi d’Ainsley Vince et Paul Halpern.

Parmi les autres épreuves, notons les performances de la Rosemèroise Mélissandre Lincourt. Celle-ci a terminé troisième à l’épreuve du 1,45 m, quatrième à l’épreuve Jeunes chevaux 5 ans, cinquième à l’épreuve du saut d’obstacles 1,25 m et sixième à l’épreuve du saut d’obstacles 1,35 m.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top