- PUBLICITÉ -
La Classique cycliste de Blainville voit le jour

(Photo Yves Déry)

La Classique cycliste de Blainville voit le jour

Cyclisme

La Coupe de la Paix n’est plus, mais la Classique cycliste de Blainville voit le jour et sera présentée en soirée, le mercredi 5 août prochain, dans le quartier Fontainebleau.

Au cours des dernières années, Blainville recevait une étape de la Coupe de la Paix. Les autres municipalités n’ont pas renouvelé l’entente avec la Corporation, mais il n’était pas question pour François Cantin, maire de Blainville, de perdre cette compétition d’envergure nationale.
«Pour Blainville, la présentation d’une course de prestige s’inscrit très bien dans notre tradition sportive avec la tenue de compétitions tout au long de l’année dans de nombreuses disciplines», a lancé François Cantin.
«C’est un grand plaisir d’accueillir ces athlètes et de contribuer à la promotion de ce sport. Ces modèles de persévérance et de détermination sont certes inspirants pour nos citoyens. Ils sont des ambassadeurs des bienfaits de la pratique sportive et surtout des exemples à suivre pour la relève», a-t-il ajouté.
«Le sport est important dans une vie. Sans le sport, je ne serais pas où je suis aujourd’hui», a conclu le maire.

Seuls les hommes seront en action au cours de cette soirée. «Les femmes ont une compétition importante en même temps. On voulait insérer les moins de 17 ans pour leur permettre de voir une course d’envergure», a expliqué Louise Lalonde, présidente de la Corporation de la Coupe de la Paix.

Ce sont 75 coureurs qui sont attendus pour sillonner le circuit de 1,9 km où les sprinteurs et les grimpeurs trouveront leur compte. Le départ et l’arrivée se font sur le boulevard des Châteaux et le trajet empruntera les rues Belvédère, Ambroise-Filion et Suzanne-Gaspard.

La course principale comptera 25 tours et le départ est prévu pour 19 h 10. Cette compétition sera télédiffusée à l’émission Sprint. Les plus jeunes enfourcheront leur vélo à 18 h 45 pour une course de 9,5 km.

Consolider le critérium

Avec le retrait des autres épreuves de la Coupe de la Paix, il était important pour le maire de Blainville de s’assurer que l’évènement ait quand même lieu dans sa municipalité.

Au fil des années, il espère consolider l’épreuve et, qui sait, être le fer de lance d’un tour de plusieurs jours.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top