- PUBLICITÉ -
Kayla Tutino accumule les honneurs

Kayla Tutino a connu une excellente première saison avec l’équipe féminine de hockey des Terriers de Boston University, en méritant une place au sein de l’équipe étoile des recrues.

Kayla Tutino accumule les honneurs

Hockey universitaire

La Lorraine Kayla Tutino a accumulé les honneurs à sa première saison avec les Terriers de Boston University, qui évoluent dans la NCAA. La joueuse de hockey a été sélectionnée au sein de l'équipe étoile des recrues de la section Est.

En plus de ce titre, elle a été nommée recrue de la semaine à quatre occasions, dont la semaine dernière, alors qu’elle a aidé son équipe à remporter les honneurs du tournoi de hockey East, qui regroupait les quatre meilleures formations de la division.

Elle a marqué un but et récolté une passe dans un gain de 5-2 contre Boston College. Les Terriers ont aussi disposé de Providence College en deuxième prolongation.

Avec ce titre, les Terriers se qualifient pour les quarts de finale NCAA et elles croiseront le fer avec le Big Red Cornell University, classé troisième au classement national.

Le duel aura lieu samedi, à 14 h, à Ithaca, dans l’État de New York. Une victoire leur permettrait d’accéder au final four qui représente la compétition la plus importante de la saison.

Une excellente première année

La Lorraine de 19 ans a terminé au troisième rang des meilleures marqueuses de son équipe, avec 17 buts et 18 passes, en 37 rencontres. «Ce n’est pas un objectif que je m’étais fixé au début de la saison, mais j’apprécie le fait que mes efforts sur la patinoire aient été reconnus», a indiqué Tutino.

Un des buts qu’elle s’était fixés, au début de la saison, était de connaître du succès afin de recevoir une invitation à prendre part au camp d’entraînement de l’équipe nationale.

«Les invitations se font habituellement après la saison de hockey, donc j’espère qu’on va se rendre le plus loin possible pour me faire remarquer.»

Les Terriers ont commencé l’année en force, mais elles ont connu une baisse de régime à la mi-saison, surtout causée par la perte de joueuses importantes telles Marie-Philip Poulin et Jenelle Kohanchuck.

«Ce sont des joueuses importantes pour nous, mais malgré ça, nous nous sommes regroupées et nous avons gagné neuf de nos dix derniers matchs», a indiqué celle qui porte le numéro 8.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top