- PUBLICITÉ -
Jonathan Jones avec l’équipe nationale?

Jonathan Jones avec l’équipe nationale?

Baseball

Pendant que le hockey occupe toute la place dans le cœur de la plupart des Québécois, le Lorrain Jonathan Jones a décidé de se donner corps et âme pour devenir un joueur de baseball.

Il faut admettre que le jeune homme de 17 ans est sur la bonne voie. Le gaillard de six pieds quatre pouces vient d’être invité par les dirigeants de Baseball Canada à la première phase du camp d’entraînement de l’équipe Canada des 17 ans et moins, qui participera au Championnat du monde youth.
«Je suis vraiment content parce que c’était l’objectif que je m’étais fixé en début de saison», a mentionné celui qui porte les couleurs des Associés de Laval dans le midget AAA.

Seulement les 30 meilleurs joueurs du pays ont été invités à ce camp, de ce nombre, huit proviennent du Québec. À la fin du processus, 23 joueurs endosseront l’uniforme de l’unifolié.

Après la première étape qui se déroulera du 5 au 15 octobre, en Floride, certains joueurs seront retranchés et les autres seront invités à se rendre en République dominicaine pour la deuxième phase.

En Floride, Jones et ses coéquipiers évolueront contre des collèges américains. «C’est une belle occasion de se faire voir auprès des collèges et des recruteurs, a indiqué le joueur de troisième but. Moi je veux jouer au baseball, mais il n’est pas question de mettre de côté mes études.»

Il entamera en septembre sa première session en sciences humaines au collège Vanier et espère rejoindre les rangs d’un collège américain réputé dans un futur rapproché.
«La beauté du baseball, c’est qu’on peut être sélectionné après 20 ans et après avoir complété des études», a-t-il indiqué.

Médaille d’argent au Canadien

La fin de semaine dernière, il était à la Coupe Canada avec l’équipe Québec pour tenter de mettre la main sur le titre national.

Les Fleurdelysés ont atteint la finale, mais ils ont été défaits 7-6 par les représentants de la Colombie-Britannique.

Le joueur de troisième but de Lorraine a réussi deux simples, produit un point et en a marqué un. En demi-finale, il avait également bien tiré son épingle du jeu, récoltant un coup sûr et croisant la plaque en une occasion.
«J’aimerais améliorer la puissance de mon bras et ma rapidité. Si je réussis à faire ça en m’entraînant avec l’ABC, j’améliorerai considérablement mes chances d’attirer des regards», a-t-il conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top