- PUBLICITÉ -
Jonathan Diaby et William Cochrane vivront leur première expérience à fond

Le défenseur à caractère défensif Jonathan-Ismaël Diaby a disputé 19 rencontres dans l’uniforme des Tigres de Victoriaville et a passé 19 minutes au banc des punitions.

Jonathan Diaby et William Cochrane vivront leur première expérience à fond

Début des séries dans la LHJMQ

La grande danse du printemps s'est enclenchée dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) et parmi les nouveaux danseurs qui en seront à leur première expérience en séries éliminatoires se trouvent notamment deux Blainvillois qui ont gradué en cours de saison avec leurs équipes respectives: le défenseur des Tigres de Victoriaville Jonathan Diaby et l’attaquant des Screaming Eagles du Cap-Breton William Cochrane.

 

Les deux jeunes joueurs évoluaient dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec au moment où ils ont été appelés en renfort. Diaby, qui s’est pointé à Victoriaville au début du mois de janvier, s’imposait avec le Phénix du collège Esther-Blondin, alors que Cochrane, venu à la rescousse des Screaming Eagles à la fin du mois de décembre, venait tout juste de se joindre aux Vikings de Saint-Eustache après avoir été précédemment le coéquipier de Jonathan avec la formation lanaudoise.

- Publicité -

 

Le défenseur numéro 3 des Tigres de Victoriaville et l’ailier numéro 14 des Screaming Eagles du Cap-Breton se sont rapidement intégrés au système de jeu de leur formation. Ils continuent de se familiariser avec la vitesse d’exécution plus accentuée du circuit Courteau et s’efforcent de gagner du temps de glace. Il sera d’ailleurs très intéressant de surveiller quelle utilisation en feront leurs entraîneurs-chefs, Yanick Jean, chez les Tigres, et Mario Durocher, chez les Screaming Eagles, durant les séries éliminatoires.

 

Toujours est-il que les deux hommes postés derrière le banc saisissent très bien sur quels atouts de Diaby et Cochrane ils peuvent miser afin que ces derniers contribuent dans l’immédiat aux succès de leur équipe pendant la «vraie saison», après les avoir bien observés lors de la deuxième moitié du calendrier régulier.

 

D’ailleurs, jusqu’à maintenant, Yanick Jean et Mario Durocher affirment apprécier, chacun de leur côté, comment leur nouveau venu blainvillois se comporte sur la patinoire et à l’extérieur de la patinoire.

 

«Jonathan est en progression constante. Il est arrivé ici avec une attitude complètement différente. Il a pris beaucoup de maturité depuis le camp d’entraînement et il manifeste le vouloir de s’améliorer. C’est une agréable surprise pour nous et il est déjà un rouage important de notre formation malgré ses 16 ans», a déclaré Yanick Jean en entrevue, à propos de Jonathan, lors d’une récente visite du Nord Info au Colisée Desjardins de Victoriaville pour assister à un affrontement entre les Tigres et les Screaming Eagles.

 

«On demande à William des choses simples: sortir la rondelle de son territoire, être agressif offensivement, terminer ses mises en échec et une fois que ça c’est fait, nous sommes satisfaits. S’il continue de faire ça, automatiquement il va gagner des points, même si pour nous, la priorité, c’est qu’il s’acclimate à notre ligue pour être encore plus prêt la saison prochaine», a confié pour sa part Mario Durocher au sujet de William.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top