- PUBLICITÉ -
Jonathan Brunelle dans la cour des grands

(Photo Pierre Latour)

Jonathan Brunelle dans la cour des grands

L’attaquant a participé au camp de perfection du Canadien

Le temps d’une semaine, l’attaquant de Boisbriand, Jonathan Brunelle a revêtu le bleu, blanc, rouge et a patiné avec les Maxwell, Tinordi et compagnie au centre d’entraînement Bell à Brossard lors du camp de perfectionnement de la Sainte-Flanelle.

C’était important pour lui de connaître un bon camp de perfectionnement et il le savait. En effet, le tricolore fera parvenir dans les semaines qui suivent, des invitations pour le camp des recrues, qui se tiendra au début septembre, soit tout juste avant le camp officiel des Canadiens. Le principal intéressé se dit satisfait de sa semaine à Brossard. «Le camp a bien été. Je crois bien que l’organisation a apprécié tout ce que j’ai donné au camp», raconte l’attaquant de six pieds, 211 livres. Ce fut cinq jours d’entraînement intense et Brunelle n’est pas près d’oublier ça. «Je dois avouer que nous avions de très grosses journées chargées. Hors glace comme sur glace», explique-t-il.

Impressionné par les vétérans

Lors de ce camp de perfectionnement, Jonathan a eu la chance de côtoyer de nouveaux venus dans l’organisation, tels que le premier choix au repêchage des Canadiens, Jared Tinordi, mais aussi des vétérans de la ligue américaine qui ont fait la navette entre Hamilton et Montréal une bonne partie de la saison. «Du côté offensif, j’ai beaucoup aimé le jeu de Ben Maxwell. P.K Subban est aussi un bon exemple à suivre défensivement pour comprendre ce que ça prend pour atteindre le prochain niveau», philosophe le Boisbriannais.

Selon lui, il aura du travail à faire pour se maintenir à leur niveau. «C’est une grosse coche avec le junior, j’ai surtout été impressionné par la rapidité d’exécution.» se remémore-t-il. «Malgré cela, j’ai goûté au rythme de vie d’un joueur et compris que le Centre d’entraînement était pour nous un milieu de travail. J’ai hâte de vivre cette vie-là dans le but de me présenter chaque matin à l’aréna et travailler d’arrache-pied», ajoute le joueur de 19 ans.

En attente d’une invitation

Au terme du camp de perfectionnement, les dirigeants ont rencontré les joueurs individuellement afin de leur faire un résumé des événements de la dernière semaine. «Ils nous ont surtout parlé des résultats de nos tests physiques», raconte Brunelle. Jonathan est en attente d’une invitation du grand club pour le camp des recrues d’ici peu. «Ils ont dit qu’ils nous contacteraient dans les prochaines semaines», a conclu celui qui rêve d’une invitation.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top