- PUBLICITÉ -
Joliane Melançon termine cinquième

Joliane Melançon a terminé au cinquième rang en Autriche

Joliane Melançon termine cinquième

Open d’Oberwart

(Sportcom) — En action chez les moins de 57 kg, la judoka Joliane Melançon s’est classée cinquième, samedi, à l’Open continental d’Oberwart, en Autriche.

Douzième au classement mondial dans sa catégorie, la Québécoise de 26 ans a livré de solides performances à ses trois premiers combats. Tour à tour, elle s’est débarrassée par ippon de la Française Cindy Huber, de la Croate Andrea Bekic et de la Slovène Katja Rigelnik pour mériter sa place en demi-finale.

«Je n’ai pas eu de problème avec les nouvelles règles. Par contre, je me suis fait projeter pour waza-ari dans deux de mes trois premiers combats, ce qui n’est pas l’idéal. Mais je suis contente d’avoir réussi à remonter le déficit les deux fois pour remporter la victoire», a précisé Melançon.

Opposée à la Japonaise Megumi Ishikawa, 37e mondiale, la Blainvilloise s’est inclinée par ippon après un peu plus d’une minute de combat. «Ce n’est pas une adversaire que je connaissais, mais je l’ai vue combattre pendant la journée et je savais qu’elle était très forte au sol. Ce qui m’a déstabilisée un peu, c’est qu’elle a été capable de dominer le kumikata et de m’amener au sol. J’ai résisté longtemps, mais il aurait probablement fallu que je sois un peu plus active pour pouvoir rester en défensive.»

Dans son duel pour l’obtention d’une médaille de bronze, Melançon n’a pas été en mesure de rivaliser avec la Brésilienne Ketleyn Quadros. La 10e mondiale a marqué un waza-ari dans les premiers instants du combat pour ensuite enchaîner avec un ippon. «Elle était tout simplement plus rapide que moi au niveau des mains. Je n’ai jamais été capable d’imposer mon style et ma force. C’est pour ça qu’elle a réussi à me battre», a indiqué la judoka.

«C’est certain que j’aurais aimé terminer la journée sur une meilleure note. Mais en remettant les choses en perspective, je suis satisfaite de ma performance en général. Je n’avais pas fait de compétition depuis la fin septembre et j’ai été un peu malade avant d’arriver ici. Alors, c’est quand même un bon départ pour la tournée de cet hiver», a conclu Melançon, qui sera de retour à la compétition dès la semaine prochaine, au Grand Prix de Düsseldorf, en Allemagne.

En finale, Megumi Ishikawa a eu le meilleur sur l’Autrichienne Sabrina Filzmoser, 15e au monde, pour s’emparer du titre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top