- PUBLICITÉ -
Joliane Melançon impressionne à Moscou

La judoka de Blainville Joliane Melançon a pris le cinquième rang lors du Grand Chelem présenté le weekend dernier, à Moscou.

Joliane Melançon impressionne à Moscou

Judo

Pour un deuxième Grand Chelem consécutif, la judoka de Blainville Joliane Melançon a pris le cinquième rang chez les moins de 57 kg, la fin de semaine dernière, à Moscou, en Russie.

Elle avait obtenu le même résultat à Paris. Les compétitions de type Grand Chelem sont les plus importantes après les Championnats du monde. Elles sont suivies par les Grand Prix et Coupe du monde.

La meilleure judoka canadienne dans cette catégorie a obtenu un laissez-passer au premier tour avant de vaincre par ippon la Française Sarah Loko et la Sud-Coréenne Jan-Di Kim.

«Je connaissais bien la Française et je savais qu’elle avait un style explosif, a-t-elle expliqué à l’Agence Sportcom. Mon plan de match était de l’amener au sol, car c’est là qu’elle était faible, et c’est ce que j’ai fait. C’était plus facile contre la Coréenne, car elle est gauchère et la plupart de mes partenaires d’entraînement sont des gauchères.»

En quart de finale, Melançon, 23e au classement de la Fédération internationale de judo, affrontait l’Autrichienne et troisième au monde Sabrina Filzmoser, qui a mis 20 secondes pour passer le ippon à la Blainvilloise.

«Je suis déçue du dernier combat. Ça ne s’est pas déroulé comme je l’espérais et je ne sais trop ce qui est arrivé, a-t-elle expliqué. J’ai essayé de placer mes mains pour avoir une bonne prise et elle m’a balayée. Ça n’a duré que 20 secondes, alors il est difficile pour moi de voir où je me situe par rapport à elle. C’est une bonne judoka et elle vient de gagner les Championnats d’Europe.»

Jeux olympiques

Ce résultat permet à Melançon de consolider sa place au 23e rang mondial. Pour pouvoir prendre part aux Jeux olympiques de Londres, elle devra occuper le 14e échelon.

Il faut noter qu’une seule athlète par pays peut être sélectionnée dans chacune des catégories. En regardant le classement, on se rend compte qu’il y a trois Françaises, trois Japonaises et deux Allemandes, ce qui la place au 18e rang.

Elle est à 100 points de la judoka qui occupe la 14e place au monde. Avec ce cinquième rang à Moscou, elle a engrangé 60 points.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top