- PUBLICITÉ -
John Cook fait la barbe à Larry Mize

Photo Pierre Latour:John Cook, gagnant de l’édition 2011 du Championnat de Montréal, a assuré qu’il serait de retour à Blainville pour défendre son titre en 2012.

John Cook fait la barbe à Larry Mize

Victorieux au Championnat de Montréal

Cette fois, John Cook n’a pas raté sa chance au Club de golf Le Fontainebleau de Blainville. Ayant terminé deuxième en 2010, derrière Larry Mize qui lui avait alors ravi le premier rang dans les derniers instants par un seul coup, l’Américain de 53 ans a conquis le titre de vainqueur du deuxième Championnat de Montréal, dimanche dernier.

Cook a ramené une carte de 66 lors de la ronde finale et a terminé le tournoi avec un cumulatif de 195 (63-66-66), soit 21 coups en deçà de la normale du parcours. Il s’est ainsi mis en poche une bourse de 270 000 $ (sur une bourse totale de 1,8 million). Cette performance lui a par ailleurs permis de passer du huitième au quatrième rang au classement du circuit des Champions.

Le natif de Toledo, en Ohio, a été solide dès le début de la troisième et ultime ronde en obtenant deux oiselets lors des deux premiers trous. Il a enlevé la position de meneur au Taïwanais Chien Soon Lu et résisté à ses tentatives de rapprochement au classement. Lu, qui a constitué l’une des belles surprises de la compétition, a confirmé sa deuxième place avec une carte de 70 lors de l’ultime ronde et un total de 198, soit 18 sous la normale.

«Je ne me suis jamais vraiment senti confortable lors de la dernière ronde. J’ai donc dû continuer à effectuer des coups de qualité à tous les trous», a souligné John Cook qui surveillait l’écart qu’il maintenait par rapport à Lu sur le tableau des résultats dès qu’il en avait l’occasion.

Cook a cumulé 21 oiselets et un aigle tout au long des trois rondes du Championnat de Montréal. Il en était à sa troisième victoire sur le circuit des Champions, cette année, et une huitième en carrière.

Comme joueur actif de la PGA avant de s’amener chez les seniors, il a été sacré champion lors de 11 tournois. Il n’en était pas à ses premières prouesses en sol canadien, puisqu’il avait remporté les honneurs de l’Omnium canadien à Glen Abbey, en 1983.

Mize incapable de répéter l’exploit

Larry Mize n’a donc pas été en mesure de défendre son titre de l’an dernier, terminant au septième échelon avec un pointage total de 201 (-14). Il a fini ex æquo avec John Huston et le Canadien Rod Spittle (de Niagara Falls) qui, grâce à une ronde finale de 62 (10 coups sous la normale), a établi le nouveau record de l’évènement et, par conséquent, du parcours.

Chez les Québécois, Yvan Beauchemin a bien figuré lors de la dernière ronde en rapportant une carte de 68, laquelle a suivi deux scores équivalents de 71 (total de 210) lors des deux rondes précédentes.

Quant à l’autre Québécois inscrit, Daniel Talbot, le Championnat de Montréal se sera révélé comme le moment fatidique de tirer sa révérence du circuit des Champions. Il a conclu sa toute dernière participation à ce niveau à la queue du peloton, soit au 78e et dernier rang en vertu d’un pointage cumulatif de 221.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top