- PUBLICITÉ -
Jean-Luc Brassard: le plaisir, la solidarité et l’intégrité

Jean-Luc Brassard: le plaisir, la solidarité et l’intégrité

L’ex-athlète en conférence à l’école Arthur-Vaillancourt

C’est dans le cadre du projet des ambassadrices et des ambassadeurs de l’esprit sportif que l’ex-athlète olympique québécois Jean-Luc Brassard a rendu une visite bien spéciale aux élèves de l’école Arthur-Vaillancourt de Sainte-Thérèse, le 21 décembre dernier, à la veille du temps des Fêtes.

Passionné de ski depuis sa jeunesse, Jean-Luc Brassard a ébloui des spectateurs de partout dans le monde par ses prouesses sur neige. «Le boss des bosses» , de son surnom, a contribué à faire connaître le ski acrobatique au Québec, se décrivant lui-même comme un «ancêtre» de sportifs bien connus aujourd’hui, tel le champion olympique des Basses-Laurentides Mikaël Kingsbury.

Il a pour ainsi dire une fiche impressionnante. Au cours de sa carrière, Jean-Luc Brassard a remporté pas moins d’une vingtaine de Coupes du monde, en plus de participer à quatre Jeux olympiques. Il prend sa retraite de la compétition en 2002, pour ensuite être nommé chef de mission adjoint du Canada pour les Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Décrit comme éloquent et passionné, il est nul doute reconnu pour faire valoir l’importance d’une pratique saine et amusante du sport, et pour veiller à ce que l’intégrité des personnes soit assurée.

Trois valeurs

En ce sens, à titre d’ambassadeur de l’esprit sportif, Jean-Luc Brassard a choisi de promouvoir le plaisir, la solidarité et l’intégrité. Ces trois valeurs furent soulignées lors de sa visite à Sainte-Thérèse, devant plusieurs dizaines de jeunes étudiants accompagnés de leurs professeurs.

«Oui, j’ai été un skieur de compétition, mais je suis assez privilégié. J’ai eu l’occasion de faire les Jeux olympiques et, étant encore plus privilégié, j’ai gagné une fois» , mentionne d’entrée de jeu l’athlète retraité.

«C’est un super beau souvenir! À ce moment, j’ai réalisé la descente et j’étais heureux, les bras dans les airs, sans même savoir quelle position les juges m’avaient donnée. J’ai vécu une satisfaction personnelle, celle d’avoir fait la descente de ma vie et d’avoir tout donné. En fait, au cours de ma carrière, j’ai plus perdu que remporté, mais ça ne m’a pas empêché d’avoir du plaisir et d’offrir le meilleur de moi-même chaque fois!»

Une pratique saine et plaisante

Précisons que cette conférence s’est déroulée dans le cadre du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 et de la Politique de l’activité physique, du sport et du loisir du gouvernement du Québec, et ce, en étroite collaboration avec l’organisme Sport’Aide.

L’équipe d’ambassadeurs a pour mission de promouvoir la pratique saine et plaisante des loisirs et des sports auprès des jeunes, des parents et des intervenants du milieu sportif en vue de favoriser la transmission des valeurs positives du sport et de faire connaître les outils et les ressources disponibles pour offrir un environnement sécuritaire et respectueux.

En plus de Jean-Luc Brassard, on retrouve, au sein de cette troupe d’ambassadeurs, des gens qui ont accompli divers exploits selon leurs domaines, ayant fait preuve de détermination, en plus de mériter nombre d’honneurs: Guylaine Dumont, Karen Paquin, Chantal Machabée et Patrice Bernier.

Pour plus amples informations concernant ledit programme du gouvernement québécois, rendez-vous au [http://www.education.gouv.qc.ca].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top