- PUBLICITÉ -
Jean-François Bérubé a un pied dans la porte

Deux ans après avoir été sélectionné en quatrième ronde par les Kings de Los Angeles, Jean-François Bérubé, de Boisbriand, a signé un contrat de trois ans avec la formation californienne.

Jean-François Bérubé a un pied dans la porte

Ligue nationale de hockey

Après avoir passé les trois dernières saisons avec le Junior de Montréal, Jean-François Bérubé est maintenant un membre des Kings de Los Angeles à part entière puisque le Boisbrianais à paraphé, la semaine dernière, une entente de trois ans avec la formation californienne.

La saison 2010-2011 aura été déterminante dans la jeune carrière du cerbère de 20 ans.  Il a connu sa meilleure saison depuis son arrivée dans le circuit Courteau avec une fiche de  32-7-8, une moyenne de buts alloués de 2,60 et un pourcentage d’arrêts de ,902.  Le Broisbriannais, repêché en 2009 (95e au total) par les Kings de Los Angeles, vient de signer son premier contrat à deux volets d’une durée de trois ans.  «Avec la saison que j’ai eue, j’étais confiant d’en arriver à une entente avec les Kings.  Durant la saison, le dépisteur des Kings établi au Québec me rappelait souvent qu’ils étaient satisfaits de mon rendement», a  expliqué le gardien de but.

«Je suis content d’avoir signé, a continué Bérubé. Mon agent a été plutôt discret à ce niveau cette saison et il m’a laissé me concentrer sur mon jeu.»

L’homme à la grosse mitaine démontre une très grande maturité lorsqu’il est temps de parler de la gestion de son portefeuille dorénavant. «J’aimerais mettre de l’argent de côté. J’aimerais aussi m’impliquer avec une fondation venant en aides aux jeunes sportifs en manque de ressources», philosophe-t-il.

Opération à la hanche cet été

Traînant une vieille blessure de guerre qui le tracasse depuis maintenant deux saisons, Bérubé devra se faire opérer pour une semi-déchirure du labrum, au niveau de la hanche.  Cette opération le tiendra à l’écart pour une durée de quatre à six mois. «L’opération se fera le 31 mai, à Nashville, sous les recommandations des médecins des Kings.  J’espère être sur pied pour le camp d’entraînement, en septembre», dit-il. Avec ce recul obligatoire, le gardien de but ne se crée pas d’illusions pour le début de la saison prochaine. «Je pense bien me retrouver avec leur club ferme du Reign d’Ontario, dans la East Coast Hockey League, au début. Après, on verra», a conclu Bérubé.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top