- PUBLICITÉ -
«J’ai vécu comme athlète, je sais ce qu’ils ressentent»

(Photo Michel Chartrand)

«J’ai vécu comme athlète, je sais ce qu’ils ressentent»

Patinage artistique

C’est en 1998, qu’Yvan Desjardins, un des meilleurs patineurs artistiques au pays, décide de mettre un terme à sa carrière d’athlète pour se consacrer à celle d’entraîneur et compléter ses études, choix qu’il ne regrette pas aujourd’hui.

 

«Dans mes dernières années, j’avais déjà commencé à coacher, a-t-il indiqué. Pour atteindre un autre niveau, il aurait fallu que je parte pour m’entraîner à l’extérieur, j’ai décidé de terminer mon baccalauréat en éducation physique et de rester dans les Basses-Laurentides.»

Il avait commencé à patiner à l’âge de 9 ans à Boisbriand et il a gravi les échelons un à un pour se rendre jusqu’aux Championnats du monde junior. Il pointait parmi les trois favoris, mais une contre-performance l’a relégué au 17e rang.  Il a patiné dans les mêmes années qu’Elvis Stojko.

Du succès comme entraîneur

Il est maintenant à la tête de l’École Excellence Rosemère, qui offre le programme Sports-Étude. «C’est en étant l’entraîneur des Laurentides aux Jeux du Québec avec Claudine Morency (sa conjointe et mère de ses deux enfants Léo-Pierre 5 ans et Marie-Jeanne 3 ans) qu’on s’est rendu compte qu’il y avait du Sports-Étude partout en région sauf chez nous.»

Pourtant des patineurs comme Yvan Desjardins, Patrice Lauzon, Mylène Lamoureux et Annie Bellemare avaient réussi à se frayer un chemin sur la scène nationale et même internationale.

«Nos patineurs avaient besoin plus d’heures et il fallait les garder chez nous pour les aider à mieux évoluer», a-t-il expliqué. Depuis, le club a joint les programmes Sports-Étude de l’école secondaire Saint-Gabriel.

De ces patineurs, le Boisbriannais Nicolas Nadeau vient de revenir des Championnats de l’Est du Canada avec une médaille de bronze au cou dans la catégorie pré-novice

Du 17 au 23 janvier, il mettra le cap sur Victoria, en Colombie-Britannique, où auront lieu les Championnats canadiens de patinage artistique

Nicolas Beaudoin patinera chez les novices alors que Marylie Jorg et Jérémie Boisier-Michaud seront en action chez les juniors. Outre ses trois patineurs, il surveillera également d’autres protégés qu’il a la chance de diriger à Contrecoeur, son deuxième lieu de travail.

Il entraîne entre autres Cynthia Phaneuf et Shawn Sawyer.. Il a d’ailleurs suivi ce dernier à travers le monde cette année pour ces compétitions internationales.

Vanessa Sauriol qui a terminé 7e il y a deux ans aux Championnats canadiens se remet tranquillement sur pied après une opération au genou. Marc-Olivier Bossé est un autre des patineurs de qui le Nord Info a parlé souvent et qui était entraîné par Desjardins.

«Je crois qu’une de mes forces en tant qu’entraîneur, c’est que j’ai vécu ce qu’ils vivent et je sais ce qu’ils ressentent. Mon baccalauréat m’aide également beaucoup et mon sens de l’organisation. Naturellement, il faut avoir la passion.»

Les Laurentides dans le sang

Il a eu une offre de se joindre à temps plein à l’équipe d’Annie Barabé à Contrecoeur, mais il a refusé parce qu’il tient à demeurer dans les Laurentides pour aider le développement de son sport dans sa région.

«J’aime les Laurentides, a indiqué celui qui terminera sous peu son PNCE 4. C’est important pour moi que les patineurs d’ici puissent recevoir l’appui nécessaire pour atteindre leurs buts.»

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top