- PUBLICITÉ -
Hockey collégial RSEQ: un contrat de deux ans pour Charles Dupéré

Évoluant dans une ligue très compétitive

Hockey collégial RSEQ: un contrat de deux ans pour Charles Dupéré

L’équipe masculine de hockey des Nordiques du Collège Lionel-Groulx pourra compter sur les services de son entraîneur-chef Charles Dupéré pour au moins deux autres saisons.

Tout juste avant les vacances d’été, la direction de la Vie étudiante de l’institution thérésienne lui a présenté un contrat de deux ans qu’il a paraphé. Un pacte de deux saisons est le maximum qu’un entraîneur de hockey collégial peut obtenir. L’entente est toutefois renouvelable.

Dupéré, 31 ans, a été nommé à ce poste l’été dernier, après que Mathieu Chouinard se soit vu offrir l’opportunité de joindre le personnel d’entraîneurs des Saguenéens de Chicoutimi, dans la LHJMQ. Sous sa gouverne, les Nordiques ont cumulé 36 points en 36 rencontres, avant de s’incliner en première ronde des séries éliminatoires. Il faut cependant souligner qu’il a su redresser l’équipe après un début de saison désastreux, alors qu’elle a mis huit matchs avant de remporter une première victoire, dix avant d’en inscrire une en temps réglementaire.

«C’est une belle marque de confiance que me témoigne la direction du Cégep, mais ce contrat m’assure surtout une stabilité, nous a mentionné Charles Dupéré. Je connais le circuit et j’ai toujours travaillé dans les meilleurs intérêts du Cégep. »

Sa nomination, il y a un an, constituait pour lui un retour dans le giron du hockey au Collège Lionel-Groulx. Il avait en effet dirigé l’équipe féminine durant quelques années, remportant la Coupe Dodge en 2013.

Une équipe à son image

Ayant hérité d’une équipe bâtie par son prédécesseur, Charles Dupéré a cette fois pu procéder à son propre recrutement, en vue de la prochaine saison. Parmi les joueurs qui joindront sa formation, notons Jacob Trempe, un puissant attaquant qui aura 17 ans en août. Il a également convaincu Tom Pajonkowski, un défenseur format géant (6’ 5’’, 225 livres), de se joindre aux Nordiques, s’il n’était pas retenu par les Olympiques de Gatineau, à qui il appartient. «S’il joue pour nous, Tom sera le Zdeno Chara de la ligue», affirme Charles Dupéré.

Chez les filles

Après trois saisons passées derrière le banc de l’équipe féminine, dont deux à titre d’entraîneur-chef, Audrey Renaud n’a pas vu son contrat renouvelé par l’organisation des Nordiques. Daniel Continelli avait d’abord été appelé à lui succéder, mais un conflit d’horaire professionnel l’a forcé à quitter ses fonctions à peine six semaines après avoir été nommé. Le nom du nouvel entraîneur-chef devrait être confirmé sous peu.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top