- PUBLICITÉ -
Gravel, Ouellet et De Luca parmi les récipiendaires

Anthony De Luca, de Rosemère, Maxime Gravel, de Blainville, et Vincent Ouellet, de Mirabel, ont reçu leur bourse de 1 500 $ des mains du capitaine des Canadiens de Montréal, Brian Gionta.

Gravel, Ouellet et De Luca parmi les récipiendaires

Bourses des Canadiens de Montréal

Le mercredi 26 janvier, les Canadiens de Montréal procédaient à la remise de 28 bourses à de jeunes joueurs de hockey. Le Blainvillois Maxime Gravel, le Mirabellois Vincent Ouellet et le Rosemèrois Anthony De Luca étaient parmi les récipiendaires.

Il s’agissait de la cinquième édition de cette remise de bourse des Canadiens de Montréal, avec la participation de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec, et c’était la première fois que des bourses d’excellence académique étaient remises.

Le Blainvillois Maxime Gravel a été l’un des sept hockeyeurs à recevoir une bourse pour l’excellence de ses résultats scolaires. Évoluant dans le midget AAA avec les Phénix du collège Esther-Blondin, Gravel a maintenu une moyenne générale de 93,6 % lors de la première étape à l’Académie Ste-Thérèse. En chimie, il a obtenu une note de 96 % et une autre de 98 % en physique.

L’an dernier, l’adjoint au capitaine des Phénix était également parmi les récipiendaires d’une bourse des Canadiens de Montréal. Choix de 3e ronde des Sea Dogs de Saint John, il a été échangé à l’Océanic de Rimouski lors de la récente période de transactions.

Maxime ne sait toujours pas s’il poursuivra sa carrière dans la LHJMQ. «Je n’ai pas arrêté mon choix, a-t-il admis. C’est sûr que j’aimerais réussir dans le hockey, mais mes études sont primordiales. L’option des États-Unis et l’option de la LHJMQ sont toujours présentes pour le moment.»

En 36 rencontres depuis le début de la saison, le défenseur a marqué 7 buts et récolté 26 passes. Il a également fait partie de l’équipe du Québec qui a terminé sixième au récent Défi mondial des moins de 17 ans.

C’est à lui qu’est revenue la tâche de parler au nom des autres récipiendaires. «C’est un honneur de recevoir une bourse des mains du capitaine du Canadien, Brian Gionta, a-t-il mentionné. C’est un appui financier qui nous encourage à réussir tant sur plan hockey que sur le plan académique. De plus, en sachant que Louis Leblanc (2009) et Marie-Philip Poulin (2008 et 2009) ont déjà reçu cette bourse, ça démontre que c’est possible.»

De Luca, meilleur marqueur du midget AAA

Anthony De Luca a joué tout son hockey mineur à Rosemère et il a évolué avec les Vikings de Saint-Eustache, l’année dernière, avant que sa famille déménage à Dorval pour faciliter les études de son grand frère.

Cette année, il porte les couleurs des Lions du Lac Saint-Louis et pointe au premier rang des marqueurs, avec 43 buts et 26 passes en 39 parties. Il était également de l’équipe du Québec des moins de 17 ans.

De Luca a manifesté son désir d’aller jouer aux États-Unis l’année prochaine. C’est pour cette raison qu’aucune équipe de la LHJMQ ne l’a sélectionné l’année dernière.

«J’ai rencontré les gens de l’Université du Vermont (là où Tim Thomas et Martin St-Louis ont joué) et je devrais aller y jouer. Je n’ai pas encore fait mon choix, mais je penche beaucoup pour cette option. Je ne ferme pas la porte à la LHJMQ. On verra bien», a-t-il indiqué.

Ouellet avec les Vikings

Le Mirabellois Vincent Ouellet a marqué 11 buts et récolté 16 mentions d’aide en 37 parties avec les Vikings de Saint-Eustache et il s’est dit très content de recevoir une bourse de 1 500 $.

«C’est une belle tape dans le dos, a-t-il déclaré. Ça nous encourage à poursuivre nos études tout en faisant les sacrifices pour jouer au hockey.»

Ouellet espère être repêché par une formation de la LHJMQ en vue de la saison prochaine. Il n’a toujours pas arrêté son choix pour une carrière autre que dans le hockey, mais la technique policière l’intéresse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top