- PUBLICITÉ -
François Raymond devient un Carabin

(Photo Pierre Latour)

François Raymond devient un Carabin

Quart-arrière des Nordiques

Le joueur par excellence de l’équipe de football des Nordiques du collège Lionel-Groulx lors du match du Bol d’or, François Raymond, a pris la décision de s’aligner avec les Carabins de l’université de Montréal pour la prochaine saison.

En fait, le quart-arrière Raymond qui a réussi une superbe performance de trois passes de touché et un total de 417 verges de gain aérien lors du Bol d’or, se retrouvera en pays de connaissance puisque trois autres finissants des Nordiques, soit le secondeur Mathieu Trudeau, le receveur de passes Alexandre Dupuis et le joueur de ligne offensive Maxime Michaud-St-Denis ont tous choisis le camp des Carabins, et s’y rapporteront dès le mois de janvier 2010.

François Raymond était courtisé par l’université Concordia et même l’université Queen’s de Kingston en Ontario. «J’ai d’abord été impressionné, mentionne t-il, par ma visite des installations de football à l’université de Montréal. J’ai connu un bon camp lors de la journée du banquet et j’ai eu l’occasion de discuter avec l’entraîneur-chef des Carabins, Marc Santerre, qui m’a avoué avoir été rassuré par mes performances parce que c’était la première fois qu’il me voyait.»

François Raymond poursuit ainsi: «J’ai aussi toujours rêvé d’être médecin. Je vais débuter mes études en kinésiologie pour être ensuite transféré soit en physiothérapie ou en médecine. Je suis fier d’être un Carabin. C’est une organisation qui a beaucoup de valeur pour la ville de Montréal. C’est la seule équipe capable de battre Laval. Je suis du genre compétitif. Il me fallait embarquer avec une équipe compétitive.»

L’ex-Nordique est très talentueux mais il est conscient qu’il ne se retrouvera pas quart-arrière partant des Carabins du jour au lendemain. Marco Brouillette, le quart partant, est encore en place et en sera à sa dernière saison. Deux autres quarts-arrières déjà avec l’équipe, seront de retour.
«Je sais que Marco Brouillette a terminé ses études en droit, mais il lui reste encore une année d’éligibilité au niveau universitaire. De toute façon, je dois d’abord apprendre le système. Le livre des jeux est beaucoup plus épais qu’au collège. Ce sera plus avantageux pour moi de commencer sur le terrain quand j’aurai appris ce livre», explique François.

Joint à son bureau des Carabins, Marc Santerre a déclaré: «Nous sommes très fiers d’acquérir quatre très bons joueurs qui ont vécu l’expérience de l’implantation d’un nouveau programme de football au collège Lionel-Groulx. En trois ans, ils ont atteint la finale du Bol d’or. On parle de jeunes pionniers qui ont joué un rôle important pour mener leur équipe vers les sommets.»

L’entraîneur Santerre a aussi parlé de chacun de ex-Nordiques. «François m’a impressionné au camp du jour du banquet. C’est un gars intelligent avec un bon leadership et qui sait mettre ses priorités aux bonnes places. Il va être en compétition avec nos autres quarts. C’est à lui de travailler et à un moment donné, il prendra la relève.»

Santerre s’est dit très heureux que son université ait les H.E.C. pour attirer Mathieu Trudeau «un joueur très convoité». Alexandre Dupuis est «une belle cible à 6 pieds 4 pouces» pour recevoir les passes tandis, que Maxime Michaud St-Denis «est un gros gaillard de plus de 300 livres, recherché» pour jouer sur la ligne offensive.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top