- PUBLICITÉ -
François Cardinal s’amène à la barre de l’équipe

(photo Pierre Latour)

François Cardinal s’amène à la barre de l’équipe

Brewers de Sainte-Thérèse

Parmi les nouveaux visages qui joindront l’organisation des Brewers de Sainte-Thérèse pour la saison 2011 de la Ligue de baseball sénior élite du Québec (LBSEQ), s’en trouve un de taille : François Cardinal a accepté de relever un autre défi en prenant les rênes de l’équipe à titre d’entraîneur-chef.

La nomination de François Cardinal, un résidant de Saint-Joseph-du-Lac, qui a plus récemment fait sa marque comme directeur-gérant et instructeur-chef avec les Patriotes de Saint-Eustache de la Ligue de baseball junior RSM, a été confirmée au début du mois de mars par le président du club de baseball, M. Roger Chartier.

Cardinal tentera de faire rebondir les Brewers qui ont connu une année de misère en 2010, terminant au onzième rang du classement général, avec un dossier peu reluisant de 8 victoires et 23 échecs. Les Térésiens avaient cependant connu un regain de vie en première ronde des séries éliminatoires, poussant la confrontation 3 de 5 contre les Élites de Montréal à la limite, après avoir tiré de l’arrière 2-0.

Cardinal se pointe avec les Brewers pour «prendre des décisions» dans le meilleur intérêt de l’équipe. Mais ce n’est pas pour autant en chaussant de gros sabots. «Je vais travailler en collaboration avec les joueurs-entraîneurs qui étaient sur place l’an dernier. Je ne suis pas là pour leur montrer comment jouer à la balle, mais plutôt pour leur enlever de la pression», affirme candidement François Cardinal qui refuse de s’adonner au jeu des prédictions pour le prochain calendrier.

«Je vais prendre ça match après match. Je suis un gars de terrain plus qu’un directeur-gérant. J’ai constaté ça, l’an dernier», ajoute l’ancien vice-président baseball de l’Association de baseball mineur du Lac-des-Deux-Montagnes qui, à titre de joueur, a porté l’uniforme des Athlétiques de Lachine de la ligue junior de l’Ouest, à la fin de la décennie 1970.

De son côté, le président des Brewers, Roger Chartier, croit que la venue de François Cardinal catalysera la troupe des Brewers et installera de la régularité. «L’an dernier, nous avons dû négocier avec de l’absentéisme de la part des joueurs en raison d’obligations familiales ou professionnelles, sans compter que les nombreuses blessures nous ont joué un vilain tour. Bref, sans rien enlever aux joueurs-entraîneurs qui ont mené la barque, disons que l’expérience ne s’est pas avérée concluante», a-t-il expliqué.

«L’arrivée de François Cardinal répond donc à un besoin exprimé, tant par la direction que les joueurs, d’avoir sur le terrain un entraîneur-chef dont la seule préoccupation, avant et pendant les parties, sera de diriger l’équipe au meilleur de sa connaissance et avec succès», a assuré le président.

D’ici le début de la dixième saison de la LBSEQ, la portion intérieure du camp d’entraînement, qui a débuté le 27 mars dernier, se poursuivra tous les dimanches, à l’école primaire Terre-Soleil, sise au 800, rue de Sève, à Sainte-Thérèse, et ce, jusqu’à les conditions du terrain du parc Ducharme ne permettent aux membres des Brewers de s’exercer à l’extérieur. La balle est maintenant entre les mains de Dame Nature.

Le début de saison locale des Brewers est prévu le 9 mai prochain, dès 19 h 30, au parc Ducharme, contre les Indiens de Mirabel. Les Brewers ont d’ailleurs procédé à une transaction majeure avec ces mêmes rivaux, à la fin de l’année 2010. L’équipe térésienne a obtenu les services du lanceur David O’Neill, de Yannick Robillard, de François-Alexandre Tambosso et du voltigeur Jean-Philippe Lapointe. Elle a cédé Ludovic Fortin-Lecavalier, Frédérik Mastin et Mathieu Racette en retour aux Mirabellois.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top