- PUBLICITÉ -
Fin de semaine parfaite pour les filles

(Photo Yves Déry)

Fin de semaine parfaite pour les filles

Soccer collegial AAA

Les filles de Federico Angeles ont été tout simplement parfaite, le week-end dernier, n’accordant aucun but en deux match pour ainsi mériter deux victoires de 1-0 et 3-0.

 

Après les quatre premiers matchs de la saison, les Nordiques du Collège Lionel-Groulx pointent au deuxième rang du classement général en soccer féminin, en vertu d’une fiche de trois victoires et un revers.

À première vue, on pourrait croire que c’est un bon début de saison, mais sans plus. Lorsqu’on regarde les adversaires, on se rend compte que les Térésiennes ont débuté l’année sur des chapeaux de roues.

Elles ont affronté quatre des cinq meilleures formation du circuit. Après avoir vaincu Dawson en levée de rideau, elles ont baissé pavillon devant les championnes en titre, FX Garneau. La fin de semaine dernière, elles ont vaincu coup sur coup Sainte-Foy et John Abbott, toutes des équipes qui devraient être de la danse automnale.

«J’avais mis la barre haute, mais j’espérais une fiche de trois victoires et une nulle, a lancé l’entraîneur. Je suis très content du début de saison, il faut viser haut pour arriver à de bons chiffres.»

1-0 contre Sainte-Foy

Vendredi, les Nordiques ont marqué en milieu de première demie avant de se concentrer sur un jeu défensivement hermétique, ne laissant que peu de chances à leurs adversaires fidéennes.

Karine Constantin y est allée d’un tir à bout portant de la surface de réparation qui a été bloqué par la défenseure. Le retour s’est retrouvé sur le pied de Véronique Riccio qui a logé le ballon dans la lucarne, déjouant ainsi la gardienne de Sainte-Foy qui s’était avancée pour bloquer le plus d’angles possibles.

Le reste de la demie à été à l’avantage des Nordiques. Les Fidéennes ont obtenu une seule chance, mais l’attaquante a complètement raté la cible.

En deuxième demie, les visiteuses ont semblé s’ajuster, mais elles se sont butées à une Danyka Geoffrion en plein contrôle. La cerbère térésienne a réussi au moins trois arrêts clés pour conserver son jeu blanc.

«Encore une fois, nous avons dominé le milieu de terrain. Nos défenseures ont été excellentes pour ne laisser que des miettes à Sainte-Foy et quand elles ont laissé une brèche, Danyka a fait les arrêts», a mentionné Angeles.

Domination à John Abbott

Deux jours plus tard, les représentantes du Collège Lionel-Groulx ont été tout simplement intraitables pour disposer de John Abbott par la marque de 3-0.

Laurence Bleau-Caron a marqué dès la 15e minute de jeu pour donner les devants aux siennes. Myriam Harvey l’a imitée avec un tir de plus de 30 pieds. Karine Constantin a réussi son deuxième de la saison au milieu de la deuxième demie.

C’est Érika Déry qui était devant le filet des Nordiques pour cette victoire par jeu blanc. «Encore une fois, les filles ont accompli un travail colossal en défensive, mais Érika a su arrêter les ballons dirigés vers elle. Ce n’est pas facile de demeurer concentrée», opine l’entraîneur.

Édouard-Montpetit

Le vendredi 24 septembre, les filles de Lionel-Groulx affrontaient les représentantes d’Édouard-Montpetit, qui avaient subi quatre défaites en autant de matchs. Avant cette rencontre, Édouard-Montpetit avait marqué trois buts et en avait accordé 34.

Malgré tout, l’entraîneur refusait de crier victoire avant de voir ses filles sauter sur le terrain. «Nous allons aborder ce match comme tous les autres, a lancé Angeles. Je dis aux filles que c’est seulement après un match qu’on peut dire que ça a été facile ou le contraire. On doit continuer de jouer à l’intérieur de nos moyens.»

Les filles seront de retour au parc Ducharme le vendredi 1er octobre, alors qu’elles recevront la visite du Collège Champlain-Saint-Lambert.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top