- PUBLICITÉ -
Et de huit pour les Wildcats

(Photo Michel Chartrand)

Et de huit pour les Wildcats

Football peewee AAA

La formation peewee des Wildcats des Laurentides a remporté, samedi dernier, une huitième partie en huit sorties alors qu’elle visitait les Bulldogs de Sherbrooke, au Plateau Sylvie Daigle. En effet, les Wildcats sont sortis vainqueur par la marque de 49-13 contre la formation de Sherbrooke.

 

Bruno Labelle explose

L’attaque de Wildcats a été sans pitié en marquant 20 points lors de la première demie, sans plus jamais regarder en arrière. Dans la victoire, Bruno Labelle a réussi quatre touchés pour les siens. «Bruno est un joueur complet, intense et très intelligent match après match, il se démarque, soit comme porteur, receveur et même botteur», explique l’entraîneur-chef de la formation, Alain Gauvin.

Contrairement à ses habitudes, l’équipe des Laurentides a réussi plusieurs points sur de longs jeux, tel qu’expliqué par Gauvin : «Nos trois touchés ont été faits sur de longs jeux. Je suis content des points, mais j’aime bien quand l’offensive contrôle le match et le chronomètre, et c’est ce que nous n’avons pas fait.»

Pour ce qui est des 13 points accordés aux Bulldogs, l’entraîneur-chef sait exactement où le bât blesse : «Notre défensive a été très longtemps sur le terrain et ça leur a permis de marquer autant de points.» Les Wildcats ont accordé seulement 53 points cette saison et en ont inscrit un total de 333.

Domination dans la deuxième demie

La deuxième demie a été plus à l’image des Wildcats.  L’offensive était constamment sur le terrain. «Nous avons fait de longues traversées comme je les aime», s’exclame l’entraîneur de la formation. À l’offensive, les autres majeurs sont venus de Samuel Perdomo-Loriot, Christophe Tremblay-Harnois et Jérémie Marion.  Le botteur de ballon a de plus converti six touchés.

Au moment d’aller sous presse, les Wildcats auront joué leur neuvième match, vendredi soir, au parc Ducharme de Sainte-Thérèse.

Festival offensif pour le moustique

Rendant visite aux Cougars de Saint-Léonard samedi passé, la formation moustique des Wildcats s’en est donnée à cœur joie alors qu’elle l’a emporté par la marque de 46-0.  La formation de l’entraîneur-chef Alexandre Pepin a réussi à marquer dès le premier jeu du match pour ainsi donner le ton à la rencontre. «Il s’agit encore d’un bel effort de tous qui est récompensé par la victoire», se réjouit-il. La prochaine rencontre de la formation moustique a lieu ce samedi, alors que les Wildcats affronteront les Warriors de Lasalle, seule équipe invaincue du circuit.

Victoire réconfortante pour le bantam

La formation bantam des Wildcats dirigée par Patrick Lesage est revenue au dessus de la barre psychologique de .500. L’équipe est allée chercher sa quatrième victoire de la saison, samedi passé, alors qu’elle affrontait les Stallions de Saint-Lazare. La rencontre s’est soldée par un pointage de 36-14 en faveur de la formation des Laurentides. Les Wildcats sont maintenant au troisième rang de la division Bill Allen avec une fiche de quatre victoires et trois défaites.

Saint-Léonard a le dessus sur les Wildcats

La formation midget de l’entraîneur-chef Jean-Gardy Francois a subi un troisième revers cette saison. Les Wildcats se sont avoués vaincus par la marque de 21-13, samedi passé, alors qu’ils visitaient les Cougars à Saint-Léonard. Les Wildcats de niveau midget sont maintenant au troisième rang de la division Bruno Heppell avec une fiche de quatre victoires et trois défaites.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top