- PUBLICITÉ -
Dupéré cherche des moyens

L’entraîneur Charles Dupéré veut trouver les moyens nécessaires pour remonter l’équipe.

Dupéré cherche des moyens

Hockey collégial féminin

Elles sont persévérantes, mais n'arrivent toujours pas à gagner. Les hockeyeuses du Collège Lionel-Groulx ont baissé pavillon face aux Patriotes du Cégep St-Laurent, dimanche, en s'inclinant par la marque de 6-1. Elles ont ainsi encaissé une quatrième défaite d'affilée, leur 11e cette saison.

« Nous travaillons fort, mais nous manquons de confiance », observe l’entraîneur-chef de la formation, Charles Dupéré.

Tirant de l’arrière 3-1 après les deux premières périodes, rien n’annonçait un massacre. « Dès que nous nous faisons compter un but qui fait mal, nous nous écrasons et nous attendons que le match se termine. C’est ce qui nous fait mal, note Dupéré, qui ne baisse toutefois pas les bras. Je veux trouver les moyens nécessaires pour remonter l’équipe.» 

La recrue des Nordiques Jenny-Lee Verville, ancienne porte-couleurs des Cheminots de Saint-Jérôme qui a intégré l’équipe depuis janvier, a été la seule marqueuse de l’équipe. Kimberly Thériault a obtenu une aide. « Jenny-Lee a de la rage, que ce soit 0-0 ou 6-1, elle a le pied dans le tapis, raconte l’entraîneur qui se réjouit de cet ajout à son équipe. Elle reprend le temps perdu, elle qui n’a pu jouer avec nous à l’automne en raison des règlements de la ligue lors d’un changement d’équipe.»

Pour devenir une meilleure équipe, Dupéré et ses joueuses consacrent beaucoup de leur temps d’entraînement à la finition des jeux, devant  le but. «Toutes les pratiques sont bâties vers le filet. Je veux que les filles soient fatigantes pour la gardienne adverse. Je veux que ça devienne un automatisme pour elles en situation de match.»

«Nous avons aussi tendance à prendre nos batailles à une contre une, près de la bande. C’est donc une chose que nous travaillons également à l’entraînement. Cela nous aidera être plus compétitifs», poursuit l’entraîneur.

Les Nordiques, qui signent une fiche de trois victoires en 16 matchs dans la présente campagne, disputeront encore cinq rencontres en saison régulière. «Nous allons essayer de repartir à neuf dans les séries et causer des surprises. C’est sur quoi nous travaillons présentement. La moitié des filles commence à y croire. D’ici les séries, nous serons tous dans le même bateau.»

Samedi, elles visiteront les Titans du Cégep Limoilou, qui sont en tête du classement. «Ça va être  extrêmement difficile. Il va falloir que les filles se défoncent à chaque période», prévoit Dupéré. Les Nordiques ont déjà affronté deux fois les Titans, cette saison, et ont plié l’échine à chaque occasion.

Défaits par les meneurs

Chez les hommes, les joueurs de Lionel-Groulx ont aussi  encaissé une défaite de 5-2 face aux Patriotes, meneurs du classement de la saison. Tirant de l’arrière 5-0 en troisième période, la troupe de l’entraîneur Benoit Bohémier a compté deux fois en fin de match. Pierre-Olivier Hudon et Sédrick Frenette-Lemay ont été les marqueurs de Lionel-Groulx.

En 28 rencontres, cette saison, les Nordiques affichent un dossier de 9 victoires et 19 défaites. Ils pointent au septième rang sur les huit équipes de la ligue collégiale.

Samedi après-midi, les Nordiques accueilleront les Dragons du Collège Laflèche à l’aréna du collège Lionel-Groulx.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top