- PUBLICITÉ -
Dominique Grondin Allard meilleure Canadienne chez les 11 ans et moins

Dominique Grondin Allard, en action à l’épreuve de slalom de la Classique d’automne de Sunset Lakes présentée en octobre dernier.

Dominique Grondin Allard meilleure Canadienne chez les 11 ans et moins

Ski nautique

Une nouvelle année commence, mais les performances de Dominique Grondin Allard méritent que l’on jette un dernier regard sur celle qui vient de se terminer. À la sortie du classement canadien de ski nautique 2010, on ne peut manquer le nom de la jeune boisbriannaise qui trône au sommet.

 

Freinée par une blessure en début d’année, la skieuse de 11 ans n’a pas laissé cet obstacle gâcher sa saison qui s’est terminée avec trois compétitions en octobre et décembre dernier aux États-Unis. Celle qui avait auparavant représenté la région aux Jeux du Québec et aux Championnats québécois en a profité pour réaliser de nouvelles marques personnelles aux trois disciplines, en slalom, en saut et en figures.

Chez les 11 ans et moins, elle s’est classée première canadienne en saut grâce à une performance de 18,3 mètres, loin devant la deuxième qui a réussi un saut long de 14,3 mètres. « Dominique n’a aucune crainte, alors en saut, ça aide beaucoup. C’est la discipline où elle se démarque le plus », affirme son père Pascal Allard, qui est également l’un de ses entraîneurs.

En figures, celle qui pratique le ski nautique depuis l’âge de 2 ans, mais qui fait de la compétition depuis qu’elle en a 8, a obtenu 1470 points, ce qui fait aussi d’elle la meilleure skieuse au Canada dans sa catégorie d’âge, alors qu’elle a terminé troisième en slalom. La membre de l’Équipe du Québec  a également terminé au premier rang du combiné, où l’on comptabilise la moyenne des trois épreuves.

Dominique Grondin Allard a également laissé sa marque aux États-Unis en terminant 11e du classement  général américain des 13 ans et moins. Au cumulatif, elle a fini cinquième en sauts, 18e en figures et 26e au slalom.

« C’était sa première présence sur la scène américaine et maintenant que l’habitude est prise, je crois qu’elle va continuer. »

De nouvelles cordes à son arc

Pour le prochain mois, la jeune athlète skiera  toutefois sur la neige plutôt que sur l’eau puisqu’elle tentera de se qualifier en ski alpin pour la 46e Finale des Jeux du Québec. Elle retournera sur l’eau en mai prochain, où elle participera à un camp d’entraînement de trois semaines à Sunset Lakes et West Palm Beach, en Floride, pour une remise en forme et afin de préparer la prochaine saison.  « Dominique passera à une nouvelle étape en saut cette année, assure Pascal Allard. Elle commencera à faire des doubles coupes, ce qui lui permettra d’arriver beaucoup plus vite au saut. »

La Boisbriannaise apprendra aussi à maîtriser de nouvelles figures et tentera d’améliorer sa technique en slalom. « L’objectif de la saison sera d’obtenir une place parmi les trois premières du pays, toujours chez les 11 ans et moins. Au niveau américain, Dominique sera encore assez jeune dans la catégorie 13 ans et moins. Le défi sera de percer le top-10 cette année. »

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top