- PUBLICITÉ -
Armando Melo, Nicole Forget, Loisirs Laurentides, Sainte-Thérèse

Armando Melo, bénévole chez les Braves de Sainte-Thérèse depuis 40 ans.

Nicole Forget, une grande bénévole des Laurentides.

Deux Thérésiens parmi les lauréats

Les Grands bénévoles de Loisirs Laurentides

Armando Melo et Nicole Forget de Sainte-Thérèse ont été honorés le 11 mai à l’occasion du Gala Reconnaissance des 50 Grands bénévoles de la région. Organisé par Loisirs Laurentides, l’événement a rendu un vibrant hommage à 50 personnes impliquées gracieusement dans leur communauté.

Bénévole dans les activités de l’Association Régionale de Soccer des Laurentides, Nicole Forget a siégé au CA et en a dirigé le comité de discipline. Quant à Armando Melo, entraîneur et organisateur auprès du Club de soccer les Braves de Sainte-Thérèse et directeur technique régional de Soccer Laurentides, il compte une quarantaine d’années de bénévolat à son actif.

Pour ce dernier, être bénévole fait partie de son ADN. Il ne pourrait faire autrement.

« À chaque fois que l’on reçoit une reconnaissance en tant que bénévole, dit-il, on se dit toujours qu’on n’en fait pas pour ça. Si on en fait, c’est pour aider et partager son vécu. Et c’est toujours rester depuis 40 ans. Ton salaire, c’est le sourire des joueurs qui te le donne ! »

La première fois qu’Armando Melo s’est impliqué bénévolement, c’était au Portugal, d’où il est originaire. À la demande du curé, il aidait à ce moment à la messe pour la première communion. Il avait huit ans.

Arrivé au Québec à 9 ans, il a vite appris la langue. C’est ainsi que dès l’adolescence, il accompagnait des membres de sa famille qui maîtrisait moins le français, chez le médecin par exemple, pour agir à titre de traducteur.

40 ans chez les Braves

L’aventure d’Armando Melo chez les Braves de Sainte-Thérèse débute peu de temps après, à 16 ans. On lui avait alors demandé s’il acceptait de devenir entraîneur adjoint d’une équipe de soccer midget de filles, la seule équipe féminine de soccer des Laurentides.

« Ce fut mon premier contrat à long terme de bénévole. Dans le sens où tu ne fais pas un entraînement et c’est terminé. Non, tu t’engages plutôt pour une saison complète. Je prenais l’autobus numéro 8 pour me rendre aux parties. Quelle belle expérience ce fut de pouvoir partager ma passion du soccer ! »

Armando Melo a ensuite pris du galon dans l’organisation, devenant notamment responsable des arbitres, entraîneur et directeur technique.

« Chaque minute que tu donnes comme bénévole, tu la reçois en amour au cube car les personnes sont reconnaissantes que tu donnes de ton temps pour elles. C’est pourquoi à chaque fois que j’ai l’occasion d’en faire, je réponds à l’appel »

Armando Melo admet que sa vie de bénévole n’a pas toujours été de tout repos, mais il ne la changerait pas pour rien au monde.

« C’est certain qu’il y a eu des moments difficiles. Quand tu dois quitter la maison, ton épouse et tes enfants, pour aller donner de ton temps, ce n’est pas toujours facile, mais tu t’es engagé et tu y vas. Ça rend la valeur du bénévolat tellement grande ! »

Soulignons que cet événement tenu sur la page Facebook de Loisirs Laurentides est venu remplacer un événement qui devait a priori avoir lieu en présentiel le 23 avril dernier, mais qui fut annulé sous la recommandation de la Santé publique.

« Toute notre équipe a dû faire preuve d’imagination pour tenir ce gala en mode virtuel, a raconté la directrice générale de Loisirs Laurentides, Élaine Lauzon. Le 23 avril, a-t-elle poursuivi, tous les employés ont pris la route pour aller remettre en personne les trophées aux bénévoles. Nous en avons profité pour jaser avec eux et prendre des photos que nous avons pu utiliser pour le gala. Ce fut un geste que les bénévoles ont grandement apprécié. »

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top