- PUBLICITÉ -
Deux records de championnats établis

La Mirabelloise Laura Labonté s’est exécutée au saut à la perche pendant les Championnats canadiens juniors d’athlétisme.

Deux records de championnats établis

Championnats canadiens d’athlétisme

La machinerie était toujours sur la piste du stade Richard-Garneau, vendredi matin, quand les Championnats canadiens juniors se sont mis en branle. Ça n’a pas empêché deux athlètes d’établir des records des Championnats.

C’est samedi, sous un soleil de plomb, que la piste térésienne a été le théâtre de ces records. Tout d’abord, le Montréalais Stevens Dorcélus a réussi un bond de 7,50 mètres à son quatrième essai en saut en longueur pour écrire son nom dans le livre des records.

L’exploit des Championnats revient toutefois à l’Ontarien Shawnacy Barber au saut à la perche. Avec la médaille d’or en poche depuis un bon moment, Barber a continué ses essais pour établir une nouvelle marque en passant la barre des cinq mètres pour finalement s’arrêter à 5,20 mètres.

Des exploits locaux

Du côté du Corsaire-Chaparal, ce sont finalement cinq athlètes et non six comme prévu qui ont finalement participé à la compétition. La Blainvilloise Katherine Surin a dû faire une croix sur ses premiers Championnats canadiens en raison d’une blessure.

Megan Malo, de Saint-Colomban, a démontré qu’elle sera à surveiller dans les années à suivre puisqu’elle a atteint la finale du 200 m et la demi‑finale du 100 m même si elle est encore d’âge juvénile.

Au 100 m, elle a réalisé un chrono de 12,15 secondes pour remporter sa vague de qualifications. En demi‑finale, elle a abaissé cette marque par un centième, mais à la photofinish elle a été devancée par Caroline Morin-Houde ratant ainsi sa qualification en finale.

Au 200 m, la jeune Laurentienne a pris le deuxième rang de sa vague en vertu d’un temps de 25,06 secondes pour atteindre la finale. En ronde ultime, elle s’est classée au sixième rang en stoppant le chronomètre à 25,37 secondes.

Au saut à la perche, la Mirabelloise Laura Labonté a réussi un bon de 3,10 mètres pour prendre la 10e place. La Térésienne Marion Veillette a fait un bond de 9,99 mètres au triple saut ratant de peu sa qualification pour la finale.

Au javelot, le Blainvillois Charles-Antoine Deslauriers a pris la 11e place avec un jet de 46,59 mètres.

Le soleil s’invite

Si dame Nature a joué les trouble-fêtes dans les semaines précédant les Championnats, elle s’est montrée particulièrement clémente lors des trois jours de compétition.

Les organisateurs étaient même prêts pour un plan C, à Ottawa, advenant que la pluie n’aurait pas pris de petites vacances, parce que le plan B n’était pas viable en raison de la mauvaise condition de la piste.

C’est donc dire que la piste du stade Richard-Garneau devient la seule option pour des compétitions nationales dans le Grand Montréal.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top