- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Deux podiums pour Gabrielle Desharnais-Préfontaine

Athlétisme

La Térésienne Gabrielle Desharnais-Préfontaine n’est pas inscrite à un Club d’athlétisme, puisqu’elle est plutôt une adepte de patinage de vitesse, mais comme c’est une passionnée des Jeux du Québec, elle a décidé de participer à la sélection régionale. Son choix s’est avéré judicieux puisqu’elle a mérité l’or au 3 000 mètres et le bronze au 1 500 mètres.

«Le patinage de vitesse me permet de maintenir un bon niveau de condition physique, ce qui me permet de faire de la course à pied, a-t-elle mentionné. J’ai atteint mes objectifs et je suis plus que contente. Je ne pensais pas pouvoir gagner l’or au 3 000 mètres, donc je suis bien heureuse.»

C’est que, lorsqu’elle a participé aux Championnats provinciaux scolaires, elle avait terminé deuxième, mais il y avait beaucoup plus de filles à prendre le départ aux Jeux du Québec, donc elle ne savait pas trop à quoi s’attendre. Elle a finalement gagné avec plus d’une seconde d’avance.

Au 1 500 mètres, elle a joué de malchance, se retrouvant prise entre des concurrentes. «Quand tu cours et que tu ne peux y aller à ta pleine vitesse, tu brûles autant d’énergie, donc, c’est ce qui a coûté une autre médaille d’or à Gabrielle», a indiqué l’entraîneuse Catherine Gauthier.

Malgré cette belle récolte de médailles, la Térésienne n’a pas l’intention de quitter le patinage de vitesse pour l’athlétisme, du moins pour le moment.

«Peut-être un peu plus tard, mais pour le moment, je veux me concentrer sur le patinage de vitesse», a-t-elle conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top