- PUBLICITÉ -
Deux médailles pour Le Blanc-Brillon

Étienne Le Blanc-Brillon est revenu des Championnats canadiens de plongeon avec une médaille d’argent et une de bronze, en plus d’une quatrième position.

Deux médailles pour Le Blanc-Brillon

Championnats nationaux juniors 2010

Les plongeurs de la région ont mis un point final à leur saison avec leur participation aux Championnats nationaux juniors Speedo 2010, qui se sont déroulés à la piscine Pan Am de Winnipeg, au Manitoba, du 8 au 11 juillet derniers.

Le Blainvillois Étienne Le Blanc-Brillon a remporté l’argent au tremplin de trois mètres avec 330,90 points. À la tour, il a obtenu une médaille de bronze avec 309,25 points. Il a terminé en quatrième position à l’épreuve du tremplin d’un mètre, récoltant 291,90 points. «J’aurais voulu revenir avec trois médailles d’argent. Ça n’a pas été mes meilleures épreuves surtout au un mètre. Je crois avoir réussi à faire partie de l’équipe canadienne, ce qui était mon objectif», mentionne-t-il.

Évoluant au sein du CAMO, l’athlète de catégorie C (12-13 ans) devrait être sélectionné, une troisième fois, pour faire partie de l’équipe canadienne de plongeon. Il devait terminer parmi les deux premiers rangs pour être choisi. Trop jeune pour participer aux Championnats du monde juniors qui auront lieu aux États-Unis, au mois de septembre prochain, il pourra toutefois s’entraîner auprès de l’entraîneur de plongeon de renom, Michel Larouche.

Son concitoyen et coéquipier, Tristan Walton, s’est classé à trois reprises dans le top 12, et ce, même s’il est le plus jeune de la catégorie D.

Malgré cela, il a terminé 10e à la tour avec 179,55 points, 11e au tremplin de trois mètres avec 214,85 points et 12e à l’épreuve du tremplin d’un mètre, avec 205,10 points.

Également du CAMO, Benjamin Malette, s’est dit fort satisfait d’avoir terminé au cinquième rang à la tour, avec 279,80 points, et au huitième rang au tremplin de trois mètres, en récoltant 297,35 points. Évoluant dans la catégorie C, le Lorrain s’est surtout dit surpris de ses performances au tremplin d’un mètre. Il a mérité la huitième position avec 288,20 points.

«J’ai essayé une nouvelle technique, celle de ne pas regarder le tableau des points. Mes coéquipiers m’ont dit que je figurais au troisième rang avant le dernier tour. Mon saut n’avait pas un coefficient de difficulté assez élevé pour mériter assez de points pour conserver le rang, mais je suis surpris d’avoir été aussi près. Je ne m’attendais pas à ça», raconte celui qui a effectué un saut d’un et demi renversé comme dernière exécution.

Ce résultat en particulier l’encourage pour la saison prochaine. «Le tremplin d’un mètre est l’épreuve où je suis le moins fort. L’an prochain, je vais m’entraîner à réaliser des plongeons plus difficiles pour aller chercher les points manquants», rappelle-t-il.

Benjamin Malette en était à sa troisième participation aux Championnats canadiens. Il s’était fixé pour objectif de faire partie des 12 premières positions pour chacune de ses épreuves.

Laurie Gauthier-Taillon, de Bois-des-Filion, qui plonge pour le Club de Laval, a terminé cinquième à la tour dans la catégorie D. De plus, elle a terminé 12e aux tremplins d’un mètre et de trois mètres.

Plongeant également sous la bannière de Laval, Sarah Blackburn, de Sainte-Thérèse, a pour sa part conclu avec une 23e et une 28e positions respectivement aux tremplins d’un mètre et de trois mètres.

Athlètes du Club l’Envol

Trois plongeurs du Club l’Envol de Blainville étaient du nombre des compétiteurs. De Saint-Colomban, Charles Laliberté participait à une seule épreuve, celle du tremplin d’un mètre. Dans la catégorie C, il est allé chercher le 19e rang. De la catégorie B (14-15 ans), Thomas Diard a pris la 18e place au tremplin d’un mètre.

Quant à Valérie Lortie, de la catégorie A (16-18 ans), elle a mérité une 13e position à la tour. Pendant qu’aux tremplins d’un mètre et trois mètres, elle a terminé à chaque occasion, au 27e rang.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top