- PUBLICITÉ -
Desharnais-Préfontaine doit améliorer sa force musculaire

Gabrielle Desharnais-Préfontaine sait ce qu’elle doit faire si elle veut atteindre un niveau supérieur.

Desharnais-Préfontaine doit améliorer sa force musculaire

La Térésienne Gabrielle Desharnais-Préfontaine a pris le 29e rang aux essais nationaux de patinage de vitesse courte piste présentés à Saguenay, au milieu du mois de janvier.

La représentante du Club patinage de vitesse de Rosemère-Rive-Nord (CPVRRN) était tout de même satisfaite de ses performances. Les cinq premières patineuses étaient sélectionnées pour représenter le pays en Coupe du monde et aux Championnats du monde. Les 22 suivantes les rejoindront pour d’autres essais nationaux, du 9 au 11 mars, à Calgary.

«Je suis contente parce que je ne suis pas demeurée en arrière du peloton et que j’ai tenté des dépassements, même si c’était serré», a-t-elle indiqué.

Elle a même été disqualifiée à deux reprises, en dix courses, pour charge. Au-delà des résultats, la jeune athlète se rendait au Saguenay dans le but d’apprendre. «J’ai appris en observant les meilleur(e)s et pas seulement en course, a-t-elle indiqué. J’ai regardé leur échauffement, leur technique et leur stratégie de course. Même les erreurs que j’ai faites m’ont permis d’apprendre.»

Gabrielle a remarqué qu’elle devait améliorer sa masse musculaire: «J’ai beaucoup parlé à mon entraîneur et je suis motivée plus que jamais à m’entraîner pour atteindre le niveau supérieur.»

La Lorraine Maude Bezeau-Bergeron était également de cette compétition et elle a pris le 30e rang. Insatisfaite de ses résultats, elle a préféré ne pas émettre de commentaires.

Gabrielle participera aux compétitions du groupe élite, d’ici la fin de l’année, et elle espère que deux filles se désisteront pour les essais nationaux afin de recevoir son invitation.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top