- PUBLICITÉ -
Des Vikings mi-figue mi-raisin

Zachary Fucale, de Rosemère, (4-0) a signé le premier jeu blanc de la saison des Vikings.

Des Vikings mi-figue mi-raisin

Vous ne croyiez tout de même pas que les Vikings allaient n’en perdre qu’une cette saison, non? C’est en ce week-end d’Action de grâce que les hommes de Dave Thériault l’ont eux-mêmes réalisé en se faisant proprement rosser 7-1 par le Rousseau Royal de Montréal-Laval, vendredi dernier.

 

Ils ont cependant rapidement relevé le menton et c’est par rien de moins que par blanchissage qu’ils ont signé leur septième victoire de cette jeune saison, 3-0, devant le Séminaire Saint-François.

Vendredi à Laval, le Rousseau Royal a rapidement tiré profit de son premier avantage numérique et les Vikings se sont butés au joueur défensif par excellence de la semaine précédente, le gardien lavallois Michaël Pinios, dans une première période qui s’est soldée par un déficit de 0-1 pour les Eustachois. En période médiane, le fossé s’est creusé de deux autres buts à la faveur des hôtes. Au troisième vingt, le but hâtif d’Alexandre Grand-Maison (2e) a ravivé l’espoir des visiteurs. Espoir toutefois éphémère puisque le Rousseau Royal a répliqué avec quatre buts, dont trois dans les trois dernières minutes de jeu de la rencontre. «Laval possède talent et vitesse et leur gardien de but nous a tenus en échec à cinq contre cinq en première période. Leur but en avantage numérique leur a donné l’élan dont ils avaient besoin. Cette défaite nous a en quelque sorte remis à notre place et nous avons, je l’espère, compris que nous devrons être disciplinés et travailler fort pour sortir de notre division», a commenté Dave Thériault.

Victoire par blanchissage

Dès le lendemain de cette cinglante défaite, les Vikings prenaient la route de Québec pour y rencontrer le Blizzard du Séminaire Saint-François. C’est avec panache que les porte-couleurs eustachois se sont relevés pour enlever le match par le pointage de 3-0, leur premier jeu blanc de la saison. Dave Thériault, visiblement satisfait de ce retour en force, s’est exprimé en ces termes: «C’est vrai que nous affrontions une équipe qui en arrache, mais qui travaille fort pour remonter la pente. De notre côté, nous avons oublié notre défaite de la veille. Nous avons bien joué. Nous avons fait preuve de discipline et notre gardien Zachary Fucale a fait de l’excellent travail devant notre filet pour nous permettre d’arracher la victoire.» Fucale, qui n’a pas connu la défaite cette saison, a donc réalisé le premier blanchissage des Vikings cette saison en stoppant les 27 lancers dirigés vers sa forteresse par le Blizzard. Anthony Deluca (10e), Mathieu Lemay (5e) et Philippe Venne (6e) ont marqué les trois buts des vainqueurs. Ce dernier a d’ailleurs été choisi comme première étoile de cette rencontre puisqu’il a aussi participé au but de son compagnon de ligne Deluca. Les résultats de ce dernier week-end ramènent donc les Vikings au 6e rang du classement général et au 2e de leur division avec toujours au moins un match en main sur toutes les autres équipes de la LHMAAAQ.

Ce week-end, les Vikings seront encore en bus, ce vendredi 15 octobre, à Magog pour y visiter les Cantonniers, deuxièmes au classement général, et ils seront à Gatineau, le dimanche 17 octobre, pour rencontrer l’Intrépide de l’endroit, le parent pauvre de la division CCM.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top