- PUBLICITÉ -
Des médailles pour des policiers de Blainville

Des Médailles Pour Des Policiers De Blainville

Des médailles pour des policiers de Blainville

Jeux mondiaux des policiers-pompiers

Le directeur du Service de police de la Ville de Blainville, Yves Tessier, et l’agent Brian Leblanc sont tous deux revenus avec une médaille au cou, des Jeux mondiaux des policiers-pompiers, qui se déroulaient à Los Angeles, du 7 au 16 août et auxquels ont participé plus de 8 600 athlètes, originaires de 68 pays.

Pour le directeur du service, Yves Tessier, il s’agissait déjà d’une 7e participation à cet événement d’envergure. C’est dans la discipline du lancer du poids qu’il s’est distingué, terminant au 3e rang chez les 50-54 ans, en vertu d’un lancer de plus de 13 mètres.

Cette passion pour l’athlétisme, et pour le lancer du poids en particulier, l’habitait depuis son tout jeune âge, mais il s’y est remis sérieusement, au tournant des années 2000, après que certains policiers de Blainville soient revenus des Jeux de Stockholm. Ceux-ci débordaient d’enthousiasme face à l’expérience qu’ils venaient de vivre, un sentiment que souhaitait partager Yves Tessier.

«Je me suis alors cherché un sport individuel à pratiquer. Étant donné que j’avais fait beaucoup d’athlétisme, plus jeune, j’ai choisi le lancer du poids. Je me suis donc trouvé un préparateur physique en 2000, et l’année suivante, je me suis présenté aux Jeux d’Indianapolis.»

En sept participations aux Jeux mondiaux des policiers-pompiers, celui qui fut récemment promu au poste de directeur du Service de police de Blainville est toujours monté sur le podium, décrochant même la médaille d’or, lors des Jeux présentés à Québec, en 2005.

«Je m’entraîne à l’année longue pour cette compétition. Je suis au gymnase de quatre à cinq fois par semaine. C’est ça la clé! Il y a la famille, le travail, et le temps qu’il me reste, je le consacre à mon entraînement» , a mentionné Yves Tessier pour expliquer ses succès.

L’or pour Brian Leblanc

Policier à motocyclette pour le Service de police de Blainville, Brian Leblanc est passionné de moto depuis ses 26 ans. Il en a aujourd’hui 40. Lors des plus récents Jeux des pompiers-policiers, il a dominé l’épreuve de motocross

«Je viens travailler à moto. Je passe ma journée de travail sur une moto et lorsque je finis, je vais souvent faire du motocross. C’est une réelle passion chez moi. Je n’ai pas l’intention d’arrêter de sitôt.»

Brian Leblanc ne se limite pas aux Jeux mondiaux des policiers-pompiers, il participe également à de nombreuses compétitions de moindre envergure, au Québec, où il obtient régulièrement d’excellents résultats. Il a aussi passé haut la main, l’examen pratique des policiers à moto, pourtant considéré comme extrêmement difficile. Mais tout cela s’explique: comme son patron, il ne compte pas les heures passées sur deux roues.

«Je mets beaucoup plus d’efforts dans ma préparation que la plupart des gens et c’est pourquoi j’arrive à performer de cette façon. Le motocross est un sport qui est très dur physiquement. C’est comme faire du rodéo, mais le cheval ne se fatigue jamais!» , de dire Brian Leblanc qui a déjà hâte à ses prochains Jeux mondiaux des policiers-pompiers. Il devra toutefois passer son tour, en 2019, puisque l’événement sera présenté à Chengdu, en Chine, et qu’il ne peut donc y traîner ses motos.

Yves Tessier y sera, lui, et tentera une fois de plus d’accéder au podium.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top